Enola Holmes, avec Millie Bobby Brown, sur Netflix : critique et bande-annonce

Par Laurent P. · Publié le 30 septembre 2020 à 16h07 · Mis à jour le 30 septembre 2020 à 16h08
Les amateurs d'enquêtes n'ont probablement pas manqué le dernier long-métrage de Harry Bradbeer, Enola Holmes, disponible sur Netflix depuis le 23 septembre 2020. Une adaptation du premier roman de la série littéraire éponyme signée Nancy Springer, lui-même grandement inspiré des oeuvres de Sir Arthur Conan Doyle.

Après Stranger Things ou encore Godzilla : Roi des Monstres, Millie Bobby Brown revenait sur Netflix dans Enola Holmes, long-métrage de Harry Bradbeer, disponible sur la plateforme de SVOD depuis le 23 septembre 2020. Un métrage adapté des romans de Nancy Springer, reine du détournement de personnages de littérature, et grandement inspirés par les aventures du célèbre détective imaginées par Sir Arthur Conan Doyle.

Un métrage qui nous plonge au coeur d'une enquête, la toute première de la jeune soeur de Sherlock et Mycroft, partant sur les traces de sa mère et tentant de sauver un jeune Lord d'une mort certaine. Côté casting, en plus de la jeune actrice britannique, on retrouve une belle distribution avec Henri Cavill (Justice League, Mission Impossible : Fallout...), Sam Claflin (Hunger Games, Charlie's Angel...), Helena Bonham Carter (Alice de l'Autre Côté du Miroir, Ocean's 8...), Adeel Akhtar (Confident royal, Murder Mystery...), Frances de la Tour (Mr. Holmes, Le Voyage du Dr. Dolittle...) ou encore Fiona Shaw (la saga Harry Potter, Ammonite...).

Synopsis :

Enola, la jeune sœur de Sherlock Holmes, met ses talents de détective à l'épreuve pour tenter de retrouver sa mère disparue et déjouer une dangereuse conspiration.

Critique :

Enola Holmes est un film particulièrement charmant, d'une fraîcheur bienvenue et au rythme trépidant, dépoussiérant le genre en le rendant plus accessible au plus grand nombre. Un métrage sans grande prétention, qui ne se prend pas au sérieux, mais qui fait le job, ce qui ajoute une touche de fraicheur et de légèreté supplémentaire. 

Côté casting, celui-ci est impeccable. Mention spéciale à Milly Bobby Brown qui apporte une touche plus moderne à un personnage à l'avant-garde, universel dans les questionnements qu'il se pose, et menant un combat féroce contre une vision du patriarcat qui résonne encore, et malheureusement, à nos oreilles aujourd'hui. En revanche, on regrette un scénario cousu de fil blanc, sans aucune surprise. Mais le tout tient debout et offre un divertissement qui vaut tout de même qu'on y jette un oeil.

Un film familial à mettre en toutes les mains, donc, idéal pour les froides journées d'hiver qui arrivent.

Bande-annonce :

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 23 septembre 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche