Nope, le nouveau film de Jordan Peele : critique et bande-annonce

Par Laura B., Nathanaël B. · Publié le 27 juillet 2022 à 15h32
Jordan Peele, réalisateur de films d'horreur oscarisé, s'apprête à sortir son nouveau long-métrage, "Nope". Ce film, qui sort au cinéma le 10 août 2022, est notamment interprété par Daniel Kaluuya, que le metteur en scène a déjà dirigé dans "Get Out". Un film davantage dans la science-fiction que dans l'horreur, qui déçoit.

C'est un duo acteur / réalisateur qui fonctionne et qui poursuit donc sa collaboration... Le comédien Daniel Kaluuya est au casting du prochain film réalisé par Jordan Peele, Nope. Un long-métrage qui sort au cinéma le 10 août 2022.

Jordan Peele est le réalisateur de Get Out (2017) et Us (2019), des films d'épouvante coproduits par Jason Blum qui ont marqué le genre. Jordan Peele a d'ailleurs reçu l'Oscar du meilleur scénario original en 2018 pour Get Out. Nope est seulement le troisième long-métrage que réalise Jordan Peele.

Dans Nope, Daniel Kaluuya (Judas and the Black Messiah pour lequel il décroche l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 2021, Queen & Slim, Black Panther...) donne la réplique à Keke Palmer, Steven Yeun (The Walking Dead, Okja...), Michael Wincott, Barbie Ferreira ou encore Terry Notary (Groot ado chez les Avengers, Rocket dans La Planète des Singes...).

Cette fois-ci, Jordan Peele semble s'être éloigné des préoccupations raciales qui prédominaient ses deux premiers films.

Synopsis :

Les habitants d’une vallée perdue du fin fond de la Californie sont témoins d’une découverte terrifiante à caractère surnaturel.

La Bande-Annonce :


 
Notre critique :
 
Après le très remarqué et remarquable Get Out, et aussi Us, Jordan Peele déçoit avec son troisième long-métrage, Nope.

Présenté comme un film d’horreur, comme les précédents longs-métrages du réalisateur, Nope n’en est pas vraiment un, étant davantage tourné vers la science-fiction avec son histoire d’aliens. Seule scène d’horreur, celle où un chimpanzé tue des humains. Du moins c’est ce que l’on comprend tant rien n’est montré et tout suggéré.

Dans Nope, Daniel Kaluuya, dont le jeu est toujours aussi bon (et c’est probablement là le seul aspect positif du film), incarne un éleveur de chevaux, non pas coiffé d'un chapeau de cow-boy, mais casquette vissée sur la tête. Au début du film, son personnage (OJ), pas souriant pour un sou, semble très préoccupé et porter le poids du monde sur lui.

En compagnie de sa sœur (interprétée par Keke Palmer), d’un vendeur de gadgets électroniques (Brandon Perea) et d’un réalisateur (Michael Wincott), il va se transformer en chasseur d’OVNIS, la capture d’images d’extraterrestres devenant son seul but. Et, tout à coup, à l'idée de gagner de l'argent avec ses images d'OVNIS, il retrouve le sourire et un regain d’intérêt pour la vie.

Nope est très long à démarrer. On ne sait pas où le réalisateur veut en venir avec un début très plan-plan. D’ailleurs, il faudra attendre la toute fin du film pour enfin voir Daniel Kaluuya chevaucher son destrier.

Pas original et pas horrifique comme Get Out, ni drôle et décalé comme Us, Nope est un mauvais film de série Z, même pas très marrant.


 

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Nope ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 10 août 2022

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche