Edouard vs baer !

Par L. · Publié le 15 mai 2008 à 00h00
Cet homme est fou, complètement dingue, barré, déjanté et finalement unique. Il est le maître de cérémonie de ce 61ème Festival de Cannes. Jugez et appréciez...



Voilà, Cannes 2008 est lancé, sous la houlette du génial Edouard Baer.
On ne rajoutera volontairement plus de superlatifs pour saluer sa prestation, car l'indigestion nous guette...




Il a aussi offert un somptueux cadeau au président du jury, Sean Penn.

En effet, "The Legend", Richie Havens était présent avec sa guitare, et a livré un mini-live d'anthologie.

Il a chanté son mythique Freedom qui avait enflammé Woodstock. C'était en 1969, et à court de chansons, il avait improvisé sur un vieil air de gospel, Motherless Child qui est devenu par la suite, l'hymne de toute une génération, Freedom.



La boue n'était pourtant pas présente au Palais des Festivals, mais on a vibré comme si on y était...


"Sometimes I feel like a motherless child… A long long long way, from my home yeahhh… Freedom, freedom... Clap your hands, Clap your hands.”


Thanks Edouard, you're the best !


La vidéo de la cérémonie (Richie Havens est à la fin) :









Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche