Un peu, beaucoup, aveuglément : critique et bande-annonce

Un peu, beaucoup, aveuglément, en salles le 6 mai 2015, est la rom-com (comédie romantique) du printemps. Réalisé par Clovis Cornillac, on le retrouve avec la jolie Mélanie Bernier dans une histoire d'amour aveugle : ils ne se voient pas mais s'aiment quand même.

Si vous êtes Parisien, inutile de vous parler des soucis d'immobilier : vous connaissez ça par cœur. Clovis Cornillac et  Lilou Fogli, co-scénariste du film, ont aussi dû faire les frais d'un appartement de mauvaise qualité puisqu'ils ont pensé à une histoire d'amour entre deux voisins qui entendent tout l'un de l'autre mais qui ne se voient pas. Oui, inimaginable n'est-ce pas ? Comment ressentir du désir pour quelqu'un dont on entend les bruits désagréables avant de voir le joli grain de beauté ?

Le scénario est donc plutôt amusant et regorge de trouvailles : dîner en tête à tête sans se voir, cuisiner ensemble sans le savoir-faire de l'un, parler pendant des heures sans se toucher... Tel est le lot de ce couple atypique. De ce scénario piquant, Clovis Cornillac tire un joli film dans l'air du temps. Quelques originalités, un duo d'acteurs attachant et quelques réflexions sur l'amour et voilà une rom-com plutôt réussie, sans lourdeur ni vulgarité. Ce n'est donc pas le film du mois mais un joli moment de cinéma que nous conseillons. 

Bande-annonce : 


Informations pratiques :

Un peu, beaucoup, aveuglément
En salles le 6 mai 2015

Maïlys C.
Dernière modification le 4 mai 2015

Informations pratiques

Horaires
Le 6 mai 2015

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche