Star Wars Squadrons : notre test du jeu signé EA Motive

Par Laurent P. · Publié le 7 octobre 2020 à 17h00 · Mis à jour le 7 octobre 2020 à 17h02
Star Wars : Squadrons, dernier jeu de la saga spatiale développé par EA Motive, sortait sur PC, PS4 et Xbox One le 2 octobre 2020. Un soft ambitieux et surprenant sur plusieurs aspects... On fait le point !

Avis aux fans de Star Wars ! EA Games vient de sortir un tout nouveau jeu issu de la saga spatiale créée par George Lucas, Star Wars : Squadrons, disponible depuis le 2 octobre 2020. Un soft développé par EA Motive, filiale du studio de développement, et qui suit les traces de deux pilotes, l'un faisant partie de l'Alliance rebelle, l'autre de l'Empire, sur une période se situant juste après la destruction de la seconde étoile de la mort à la bataille d'Endor (Épisode VI).

Un opus qui a fait parler de lui assez récemment : fin août, EA Motive mettait en ligne un teaser inédit durant la Gamescom, dévoilant un peu de gameplay, ainsi que le mode solo du jeu. Le 14 septembre dernier, une toute nouvelle bande-annonce était également dévoilée. En ce qui concerne cette dernière, il s'agissait plus précisément d'un véritable court-métrage donnant un léger aperçu de l'histoire. Un trailer des plus alléchants montrant toute la capacité graphique du jeu, aussi joli qu'il semble agréable à manier niveau gameplay, et qui laissait rêveur quant à son mode histoire et ses belles batailles spatiales pleines de promesses.

Gamescom : Star Wars Squadrons se dévoile dans un nouveau teaserGamescom : Star Wars Squadrons se dévoile dans un nouveau teaserGamescom : Star Wars Squadrons se dévoile dans un nouveau teaserGamescom : Star Wars Squadrons se dévoile dans un nouveau teaser

Un opus dans lequel les casse-cous et autres amateurs de combats aériens peuvent donc désormais prendre part, à travers de nombreuses batailles épiques à bord de leur vaisseau X-Wing, TIE Fighter et autres corvettes spatiales... Puisque tout l'intérêt du jeu est là : le pilotage de vaisseaux emblématiques de la saga, ainsi qu'un aspect peu courant dans les divers jeux autour de la franchise : le combat spatial. A noter qu'il est aussi possible de jouer en réalité virtuelle.

Une aventure intergalactique qui vous invite aussi à personnaliser votre vaisseau... Dans un billet du blog consacré à l'opus, EA Motive expliquait ainsi qu'il y avait deux types d'éléments pour crafter vos vaisseaux : les composants, qui proposent des améliorations (et un peu du leveling, du coup) autour de la maniabilité des X-Wing et autres TIE Fighters, ainsi que des éléments cosmétiques, vous permettant de personnaliser votre personnage, mais également vos chasseurs, leurs cockpits, etc. Au total, sept emplacements pour composants sont à compléter pour améliorer son engin spatial. Et côté éléments cosmétiques, ils se débloquent en récoltant des "points de gloire" tout au long de l'aventure.

Notre avis :

Star Wars : Squadrons surprend sur plusieurs de ses aspects, tant il ne ressemble pas aux habituels carcans signés Electronic Arts. Un soft qui se distingue par son approche du combat aérien, donc, beaucoup plus aboutie et loin de ce que pouvait proposer Star Wars Battlefront 2. Un véritable simulateur de vol spatial aux mécaniques bien plus complexes qu'un soft classique et qui devrait donner du fil à retordre aux novices et autres gamers du dimanche.

Et c'est peut-être là tout le problème de Star Wars : Squadrons... Il faut un certain temps, même pour les joueurs habitués à ce genre de soft, pour assimiler toutes les mécaniques (gestions des sous-systèmes, des armes, du ciblage des ennemis, pilotage, vue du cockpit non modifiable...), ce qui pourrait en freiner plus d'un, même si en règle général le jeu reste accessible. Et les graphismes un peu plus bruts de fonderie, moins précis que ceux de Battlefront 2, n'aident pas non plus les néophytes à s'accrocher durablement au soft.

On regrette également un scénario pas très poussé, cousu de fil blanc, ainsi que des missions assez répétitives dans les tâches à accomplir. Heureusement, plusieurs autres points relèvent le tout, avec la possibilité, à parts égales, de jouer autant avec l'Empire que l'Alliance rebelle, la possibilité également de jouer en réalité virtuelle (ce qui donne tout son sens au soft), un gameplay bien pensé, varié et assez nerveux ou encore l'apparition de héros "secondaires" de la franchise, Wedge Antilles (Épisodes 4 à 6) et Hera Syndulla (Star Wars : Rebels), pour ne citer qu'eux.

On apprécie aussi le mode multijoueur, proposant des batailles de flotte assez grandioses autant dans leur approche que dans la façon de venir à bout d'un destroyer impérial ou rebelle... Puisque tirer sur le vaisseau ne suffira pas : désactiver les boucliers, détruire les tourelles de pont ou encore réduire à néant les systèmes du vaisseau adverses sont autant de tâches primordiales à réaliser en équipe pour gagner la bataille, tout en évitant de se faire pulvériser par les chasseurs adverses, ou de laisser son vaisseau mère se faire malmener par une autre corvette.

Bref, un soft qui devrait ravir tous ceux qui appréciaient les combats de vaisseaux spatiaux dans Star Wars Battlefront 2... Pour les autres, qui avaient des difficultés sur ce mode de jeu, la découverte vaut le détour, mais pourrait malheureusement ne pas suffire. Quoiqu'il en soit, bonnes batailles à tous !

Bande-annonce 1 :

Bande-annonce 2 :

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche