Horizon Forbidden West : notre test du jeu signé Guerrila Games

Par Laurent P. · Publié le 21 février 2022 à 20h03
Après un passage remarqué sur PS4, Aloy revient faire un tour sur les consoles de chez Sony dans Horizon : Forbidden West, vendredi 18 février 2022. À vos manettes !

Aloy est de retour dans une seconde aventure, dans Horizon : Forbidden West, second volet de la franchise sorti sur PS4 et PS5 le vendredi 18 février 2022. C'est à l'occasion de la Gamescom 2021 que les fans ont appris la bonne nouvelle, concernant la date de sortie de ce nouvel opus. Un jeu qui est même passé gold, comme l'a annoncé Sony Entertainement le 27 janvier dernier. 

Mais passer "gold", ça veut dire quoi ? Tout simplement que le développement du soft est suffisamment abouti pour commencer la production de la version physique du jeu. Le "gold" fait ici référence à la couleur de la galette (le disque que vous insérez dans votre console) utilisée pour produire les versions physiques, vendues dans leur boîte dans tous les magasins spécialisés.

Concernant Horizon II, le soft a été dévoilé à l'occasion de la présentation de la nouvelle console de chez Sony en juin 2020, avec une première bande-annonce. Et depuis, plus rien : il aura ainsi fallu attendre le 27 mai 2021 pour en voir un peu plus, à travers une vidéo de gameplay des plus alléchantes, diffusées à l'occasion d'un PlayStation State of Play exclusif au jeu. 

Une nouvelle vidéo de gameplay qui nous montrait ainsi les capacités d'Aloy dans ce nouveau soft, bien plus étendues que dans l'opus précédent. Côté armes, on note ainsi la possibilité d'utiliser une lance en combat rapproché, mais également différents types de flèches pour mettre à terre les plus gros monstres mécaniques de ce nouveau jeu. À noter que les armes ennemies - arrachées à un mammouth mécanique dans la vidéo - peuvent également être utilisées par Aloy une fois au sol.

Côté accessoires, le grappin vous permettra ainsi de vous échapper plus rapidement des problèmes et même éviter des conflits. On apprécie également le radar, permettant d'afficher, par exemple, les zones où notre héroïne peut grimper, ou encore les cibles à grappin. Enfin, le bouclier d'énergie peut être également utilisé comme parachute, pour éviter de vous écraser au sol ou surprendre un ennemi.

Une nouvelle aventure de la saga qui nous entraine cette fois-ci au coeur d'une Californie post-apocalyptique, où Aloy va devoir enquêter sur un mal mystérieux se répandant dans la nature et touchant faune et flore et menaçant de détruire ce qu'il reste de l'humanité. Une première bande-annonce graphiquement splendide qui nous donne bien envie d'entamer un long périple au sein de ce monde ouvert unique en son genre.

En espérant que cette seconde aventure ait tout autant de succès que le premier volet de la saga. Et pour cause, selon nos confrères d'Ecranlarge, "Aloy avait séduit plus de 7,6 millions de joueurs dans le monde un an après sa sortie". On lui souhaite donc d'en avoir autant ! Et en attendant, on découvre les différentes bande-annonces, après celle dévoilée lors des Game Awards 2021 !

La Review : 

On va aller droit au but : Horizon Forbidden West est une réussite complète, proposant une suite plus entraînante par rapport au premier volet, gardant ce qui marchait dans ce même opus, en termes de gameplay, tout en y ajoutant quelques nouvelles fonctionnalités bienvenues. On pense notamment au planeur qui apporte de nouvelles perspectives aux déplacements, qu'ils soient sur la map ou au sein des "bâtiments" (à défaut d'avoir un meilleur mot), permettant une autre manière de réfléchir à de nouveaux moyens d'atteindre les objectifs. 

Une véritable réussite techniquement parlant également. Et pour cause : Guerilla Games fait presque un sans-faute en proposant un jeu beaucoup plus fluide dans les interactions d'Aloy avec son environnement, sans que cela ne gâche quoi que ce soit graphiquement parlant. Côté storytelling, c'est également beaucoup plus fluide, avec une expression des visages assez dingues et des plans qui ne restent pas figés (ou du moins pas totalement) dans les dialogues. On apprécie tout particulièrement la maniabilité d'Aloy dans les courses, beaucoup plus fluide et rapide par rapport au premier volet, et d'entrée de jeu. On apprécie également la prise en main, assez simple et ergonomique, du personnage, qui parlera autant aux gamers confirmés qu'aux novices n'ayant pas forcément joué au premier opus.

Graphiquement parlant, pas d'énormes différences sur la PS4 pour cet opus par rapport au précédent (nous avons découvert l'opus sur cette même console), mais un vrai upgrade quand même, notamment sur les textures (on pense aux rivières et ruisseaux...). Mais pour la PS5, c'est tout autre chose, puisque le soft a été travaillé en particulier pour la console, où là, les graphismes mettent la barre très haut. On a pu voir à quoi ça ressemblait : c'est beau, c'est léché... Bref, que demander de mieux.

En revanche, quelques points négatifs tout de même : on regrette que l'histoire mette un peu trop de temps à se mettre en place, puisqu'il vous faudra pas moins de plusieurs heures (on en a mis dix, à peu près, en faisant les quêtes annexes), pour enfin arriver à la vraie trame du jeu. Mais c'est un mal pour un bien, puisque l'ennui est loin de pointer le bout de son nez. Les quêtes sont bien écrites et permettent de se remettre dans le bain avant d'entamer la véritable histoire du jeu, et pour les néophytes, d’avoir un bon résumé du précédent opus et éviter ainsi d'être largué. C'est plutôt bien joué, de la part de Guerilla Games

On regrette également quelques problèmes d'aliasing, ainsi que certains bugs, mais cela n'enlève rien au fait qu'Horizon Forbidden West reste un beau jeu, au scénario bien ficelé, et qui devrait faire des heureux chez les gamers qui cherchent à s'occuper en ces froides soirées d'hiver. À vos manettes !

Bande-annonce 1  :

Bande-annonce 2 :

Bande-annonce 3 :

Bande-annonce 4 :

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche