Déconfinement : réouverture des magasins de vêtements le 11 mai, dans quelles conditions ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 7 mai 2020 à 19h40 · Mis à jour le 7 mai 2020 à 19h40
À compter du 11 mai 2020, de nombreux commerces rouvrent leurs portes et parmi eux se trouvent les magasins de vêtements. Alors dans quelles conditions feront nous notre shopping après le déconfinement ? Voici à quoi il faudra s'attendre dans les boutiques de prêt à porter.

À l'heure du déconfinement, pourrons-nous retourner faire les boutiques ? La réponse est oui, les magasins de prêt-à-porter comptent parmi les commerces qui seront autorisés à rouvrir à partir du 11 mai 2020. Une bonne nouvelle pour les français en manque de shopping puisque selon une enquête, les achats prioritaires après le confinement concerne le secteur du textile et de la mode.

À noter cependant que si les boutiques pourront de nouveau accueillir leurs clients, l'ouverture des centres commerciaux de plus de 40 000m2 est de son côté soumise à la décision des préfets. Et alors que les commerces se préparent à rouvrir leurs portes à compter du 11 mai 2020, la question se pose en ce qui concerne le respect des recommandations sanitaires dans les boutiques de prêt-à-porter. 

Essayage, promiscuité au sein des cabines, contact avec les vêtements, voilà des éléments habituellement anodins qui, dans ce contexte d'épidémie de coronavirus prennent une autre dimension. Alors, dans quelles conditions, les magasins de vêtements seront-ils autorisés à rouvrir ? 

Un premier élément de réponse est apporté par le ministère du travail qui dévoile une fiche métier concernant les commerces de détail. Ce kit de lutte contre le COVID 19 explique les phases essentielles à la poursuite de leur activité tout en atténuant les risques de contamination. Il s'articule en trois parties : préparer, réaliser et vérifier : 

Préparer 

  • Installez un panneau à l’entrée du magasin avec toutes les informations utiles au client (rappel des consignes, organisation du service, organisation des queues, modalités de paiement, retrait des marchandises, possibilité de passer des précommandes par téléphone avec préparation en amont).
     
  • Installez, si possible, un poste d’encaissement dédié en extérieur ou un service de livraison.
     
  • Établissez un plan de nettoyage avec périodicité et suivi des surfaces de travail, des équipements de travail, des outils, des poignées de portes et boutons, zones de paiement, matériels, plus généralement de tout objet et surface susceptibles d’avoir été contaminés (en contact avec les mains), équipements de travail commun, collectifs (machines à café, photocopieurs, etc.).
     
  • Affichez « se laver les mains avant et après utilisation de tout matériel commun ».
  • Pendant la pandémie, suspendez de préférence l’utilisation des fontaines à eau au profit d’une distribution de bouteilles d’eau individuelles.
     
  • Si possible, laissez les portes ouvertes pour limiter les contacts avec les poignées et à condition que cela n’empêche pas de réguler les accès au magasin.
     
  • Mettez en permanence à disposition, sur ou à proximité des postes de travail, y compris vestiaires et salles de pauses, des consommables : gel hydroalcoolique, lingettes, savon, essuie-tout, sacs-poubelle, boîte de mouchoirs en papier, par personne.
     
  • Attribuez dans la mesure du possible des outils de travail individuels. 
     
  • Établissez, si possible, un sens de circulation unique pour éviter que les personnes se croisent.
     
  • Matérialisez par marquage au sol ou tout autre moyen la mesure d’un mètre minimum de distanciation sociale.

Réaliser

  • Effectuez la mise en place (dans les vitrines, dans les rayons, etc.) en dehors des heures d’ouverture aux clients, quitte éventuellement à réduire la plage horaire d’ouverture en veillant toutefois à ne pas accroître la concentration de clients dans le magasin.
     
  • Organisez le travail des employés pour éviter qu’ils soient proches (ex. : laissez un employé à la caisse pendant que l’autre sert).
     
  • Identifiez la distance d’un mètre par un marquage au sol, notamment pour espacer les caisses où les salariés sont dos à dos (supérettes, etc.).
     
  • Encouragez le paiement par carte et sans contact.
  • En cas d’utilisation de caisses automatiques (supérettes, etc.), veillez à une organisation garantissant l’hygiène pour les clients et les salariés qui interviennent régulièrement sur les machines (moyen de nettoyage des surfaces, respect des distances sociales, etc.).
     
  • En cas de paiement en espèce et de remise de monnaie, mettez en place une soucoupe pour la déposer (pas de remise de main à main).
     
  • Nettoyez les mains fréquemment de manière adaptée à l’affluence ainsi que si un risque de contamination évident est suspecté.

Vérifier

  • Assurez-vous de l’approvisionnement permanent des consommables permettant de respecter les consignes : gels hydroalcooliques, produits de nettoyage et d’entretien usuels, rouleaux de papier absorbant, sacs-poubelle, etc.
     
  • Appliquez le plan de nettoyage établi pour la période de crise à propos des rampes d’escalier, poignées de porte, boutons d’ascenseur, anses des cabas, barre de caddies, poignée des transpalettes, etc.
  • Fournissez le cas échéant des bouteilles d’eau individuelles.
     
  • S’ils ont lieu sur place, prenez les repas en horaires décalés et avec respect d’un mètre minimum de distance à table ; définissez le nombre de personnes qui peuvent déjeuner ensemble et ne laissez que le nombre de chaises suffisant ; marquage au sol de l’emplacement de la chaise, éviter les chaises à roulette, qui favorisent les rapprochements.

Cependant cette fiche traite des commerces de détail aux sens large et si elle permet de donner des indications afin de protéger clientèle et employés, elle ne mentionne ni le port du masque ni celui des gants. Des commerçants la jugent ainsi incomplète.

En ce qui concerne les magasins de prêt-à-porter, d'autres aspects spécifiques à ce domaine ne sont pas mentionnés dans ces recommandations données par le ministère du travail, elles seraient donc complétées par celles des syndicats. La Fédération Nationale de l'Habillement a ainsi fait part de ses mesures complémentaires. Outre le rappel des recommandations sanitaires et le respect de la distanciation sociale, elle dévoie les indications suivantes :  

  • La mise à disposition du personnel présent en point de vente et/ou en contact avec le public
    -  des dispositifs de protection du visage en utilisant tout moyen permettant d’établir une barrière physique et tenant compte de la mobilité du personnel.
    les produits nécessaires permettant un nettoyage régulier des mains ou le portage de gants.
    - les produits nécessaires permettant de nettoyer le mobilier, les poignées de portes....

  • Rendre obligatoire le port du masque pour tout client  souhaitant essayer un vêtement ou sous-vêtement en cabine.
     
  • Mise en quarantaine d'un produit essayé et non acheté, au minimum 4 heure et le passer éventuellement à la vapeur avec désinfectant
     
  • Privilégier le paiement sans contact par carte bancaire ou mobile, sans interdire le paiement en espèces et mettre à disposition une coupelle pour la remise des espèces ;
     
  • Limiter les contacts entre le personnel et les clients à la caisse ou au moment de la remise des achats
     
  • Gants ou mains nettoyées, masques et lunettes recommandées pour le salarié qui prend les mesures. pour une retouche
     
  • Limiter au maximum le retour de produits, en informant le client des conséquences pour vos salariés et votre boutique

  • Évitez tout contact physique direct ou indirect avec le livreur durant la livraison
Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche