Lens : paris se qualifie sans forcer (après-match)

Le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, sans forcer, ni briller, face à Lens (2-0). Sidi Keita contre son camp et Clément sont les buteurs qui permettent à Paris d'affronter Bordeaux en demi, avec tirage au sort de l'ordre du match ce jeudi après-midi.
» Tactique du PSG :



PSG : Le Guen a aligné un 4-4-2 avec comme seul changement en défense, la présence de Sakho à la place de Traoré. Au milieu, duo Chantôme-Bourillon à la récupération, Pancrate jouant à droite. En attaque, duo Luyindula-Kezman.



» Paris moyen en première période, Sidi Keita malheureux



Le début de match était plutôt poussif entre deux équipes rivalisant d’approximations. L’arbitre était également peu à la hauteur en omettant de siffler un penalty sur Luyindula (7e) peut-être moins contestable que celui sifflé en finale de la Coupe de la Ligue. Malgré tout, ce sont les Lensois qui se créaient la première opportunité mais Sidi Keita butait sur un Landreau vigilant (12e). Après être tout près de se transformer en héros, le Malien allait être malheureux en déviant un corner de Rothen au fond de ses propres filets (1-0, 14e).



Marquant sous la pression de Luyindula, Keita jouait un bien mauvais tour à son équipe, obligée de se découvrir encore davantage. Les trois attaquants lensois gênaient les Parisiens par leur vivacité mais ils rencontraient pas mal de déchets dans leurs transmissions. Idem en ce qui concernait leurs frappes, soit non cadrées comme celle de Boukari (17e), ou alors sans danger pour Landreau comme sur les essais de Monnet-Paquet (32e) et Boukari (33e). Les Parisiens choisissaient de laisser le ballon aux visiteurs, aidés par l’incapacité du duo Chantôme-Bourillon a récupéré le ballon, afin de mieux contrer. Et la tactique était près d’être gagnante, d’abord sur une frappe de Rothen bien déviée par Runje (29e), puis après un bon travail de Luyindula sur lequel Kezman ne cadrait pas sa tentative, pourtant seul face au portier lensois (44e). Le Serbe, malheureux tout au long du premier acte, était consolé par Luyindula et manquait le break juste avant la pause…



» Paris gère en seconde période, Clément achève le travail



Au retour des vestiaires, la donne ne changeait pas entre une équipe lensoise en panne d’inspiration et une formation parisienne solide et qui ne tremblait pas lorsque les hommes de Wallemme s’approchaient de leur surface. Les «Sang et Or» ne se signalaient que par leur maladresse, d’un centre-tir de Jemaa repoussé par Landreau (65e) à des frappes lointaines non cadrées de Kovacevic (70e), Ramos (77e) et Sartre (85e).



Les hommes de Le Guen, quant à eux, ne négociaient pas bien les contres emmenés par un Kezman encore dans un très mauvais soir. Finalement, le Paris Saint-Germain finissait mieux la rencontre et Luyindula, après une première occasion vite avortée par Runje (88e), butait une nouvelle fois sur le portier croate mais Clément avait bien suivi et marquait du pied droit (2-0, 90e+2). Le milieu parisien ne marque que du pied droit avec Paris, comme face à Saint-Etienne l’an dernier. Paris se qualifie sans avoir montré grand-chose mais l’essentiel est là.



» Place à Sochaux



Cette qualification, si elle ne fut pas brillante, fut plutôt logique. Disputée dans une belle ambiance, même si le capitaine Chelle au micro de France 2 n’était pas du même avis en reprochant au public d’avoir scandé des «Mais ils sont où les sang et or ?», cette rencontre aura confirmé la méforme de certains éléments tels Kezman et Bourillon en premier lieu. Chantôme, après une première période insipide, s’est bien repris en seconde et aura provoqué pas mal de fautes. La charnière centrale Sakho-Camara fut solide, le plus jeune des deux montrant qu’il postule à une place de titulaire. Enfin, Luyindula a été dans la lignée de sa saison, très bon, et l’entrée de Sessegnon a fait du bien, le Béninois gratifiant le Parc d’un geste magnifique près du poteau de corner, en réalisant un dribble que le Méxicain Blanco, en son temps, était coutumier.



Paris affrontera Bordeaux, avec le tirage au sort de l’hôte du match ce jeudi après-midi sur RMC. Désormais, il va falloir se replonger dans le championnat avec la réception de Sochaux dimanche prochain. Les Parisiens vont devoir rassurer tant au niveau de la manière que du résultat. Cette partie devrait être à la portée des joueurs de la capitale, à condition de produire une toute autre prestation que ce mercredi soir.




P.
Dernière modification le 14 janvier 2009

Informations pratiques

Mots-clé : après match, lens, cdl
Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche