Coupe du Monde 2022 : des matchs de qualifications à huis clos en Europe

Par Alexandre G. · Publié le 23 mars 2021 à 18h38 · Mis à jour le 23 mars 2021 à 18h39
À quelques jours des premiers matchs de qualification pour le Mondial 2022 prévu au Qatar, presque toutes les villes européennes censées accueillir les rencontres restent fermées au public en raison des restrictions sanitaires liée à l'épidémie du Covid-19.

Les tribunes des stades accueillant les matchs de qualification du Mondial 2022 au Qatar resteront vides à travers le monde. Du moins, en partie. L'équipe de France doit affronter d'abord l'Ukraine au Stade de France ce mercredi 24 mars 2021, puis le Kazakhstan dimanche prochain au stade de Nur-Sultan, les enceintes sportives restent pour l'heure fermées au public un peu partout sur en Europe en raison des restrictions sanitaires liées à l'épidémie du Covid-19. Et dans le reste du monde, les conditions d'accueil du public sont également chamboulées par la crise sanitaire. 

Justement, le Kazakhstan illustre parfaitement les difficultés auxquels les pays touchés par la crise sanitaire font face : quelle est la jauge d'accueil du public possible à l'intérieur des enceintes ? Alors que le Kazakhstan espérait avoir une jauge limitée à 30% de la capacité du stade, une commission interministérielle se réunit ce jeudi 25 mars 2021 pour statuer sur l'état de la situation épidémique, et trancher si la rencontre aura lieu à huis clos ou pas. 

Ailleurs en Europe, tous les stades qui accueillent des matchs de qualifications pour le Mondial 2022 au Qatar maintiendront, a priori, leurs portes fermées au public et aux supporters. Une situation qui concerne aussi les 12 villes hôtes désignées pour accueillir les matchs de l'Euro, prévu l'été prochain. À ce sujet, l'UEFA a fixé la date du 7 avril comme date butoir pour que chaque ville hôte confirme, et dans quelles conditions et proportions, si elle peut recevoir ou non du public. 

Des exceptions ailleurs dans le monde

Dans certains pays, comme en Norvège, où les restrictions sont extrêmement strictes avec une quarantaine obligatoire, des rencontres sportives ont d'ores et déjà été annulées en série. Même problème au Danemark, où le Parken de Copenhague doit accueillir quatre matchs du prochain Euro. En revanche, en Angleterre ou au Pays de Galles,  le plan du gouvernement pour l'assouplissement progressif des mesures anti-Covid prévoit un retour des spectateurs dans les stades d'ici la mi-mai, au mieux. Avec une jauge limitée à 10 000 spectateurs, ou 1/4 de la capacité du stade. 

En Russie, en Arménie, en Biélorussie ou en Géorgie, les stades seront ouverts à 30% de leur capacité. En Asie Centrale, le match Tadjikistan contre la Mongolie prévu le 25 mars se jouera avec la moitié du stade ouvert au public. En Ouzbékistan, la rencontre se déroulera comme si de rien n'était. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche