Leproux répond pour bisevac

Alors que le président de Valenciennes expliquait hier avoir reçu un appel de Robin Leproux. Il révélait le manque d'argent du PSG et donc l'impossibilité du transfert de Bisevac. Le président du PSG a tenu à répondre dans les colonnes du Parisien et à parler du cas Sessegnon.
Non content de voir Francis Decourrière s'exprimer à propos de leur échange téléphonique, le président parisien a voulu clarifier les choses.

"Lundi, j’ai appelé le président de Valenciennes à propos de ce joueur. Je lui ai fait une proposition de prêt qu’il a refusé. Il a exigé un transfert sec. Mais nous avons estimé le montant demandé exorbitant (5 M€). Le dossier est donc clos. Bisevac ne viendra pas à Paris", a-t-il expliqué.

Ainsi, Paris doit se tourner vers d'autres joueurs qui avaient été préalablement ciblés, maintenant que la piste prioritaire de Kombouaré n'est plus d'actualité.

"Pour le poste de défenseur central, nous travaillons sur d’autres pistes. Mais ce ne sera pas Milan Bisevac. Le PSG n’est pas la vache à lait des autres clubs français. Quant à un transfert de Sessegnon, je n’ai cessé de dire qu’on voulait garder nos meilleurs éléments. Or, Stéphane est très important pour nous. Il n’est pas à vendre et il n’a pas vocation à quitter le PSG." Tottenham est donc prévenu !
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



P.
Dernière modification le 25 août 2010

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche