Les supporters toujours surveillés de près

Malgré le plan de Robin Leproux et l'absence de débordements violents de supporters parisiens depuis le début de la saison, les préfectures continuent leur chasse aux sorcières contre les "hooligans" parisiens.
Même si aucun acte violent ou malfaisant n'est à déplorer depuis quelques mois autour du Parc des Princes ou des stades ayant accueilli l'équipe de Kombouaré, les recommandations des préfectures continuent à se montrer tant totalitaires que partiales.

En effet, pour la venue du PSG à Sochaux, la préfecture du Doubs interdit l'accès aux abords du stade à toute personne arborant un signe indiquant un soutien pour le Paris Saint-Germain. Même chose avait déjà pu être observée à Lens ou à Auxerre sans que personne ne s'inquiète de la portée d'une telle requête.

A l'heure actuelle, mises à part quelques interpellations d'anciens abonnés critiquant pacifiquement le plan Leproux devant le Parc des Princes lors de l'ouverture du championnat de France de Ligue 1 face à Saint-Étienne, les Parisiens n'ont jamais fait parler d'eux dans le sens négatif du terme. Pourtant, on continue toujours à les traiter comme de dangereux malfaiteurs. Jusqu'à quand ?
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



P.
Dernière modification le 28 août 2010

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !