Montpellier : notes > panne d'efficacité

Par P. · Publié le 1 novembre 2010 à 00h00
Au cours d’une rencontre où l’équipe du Paris Saint-Germain a globalement maitrisé son sujet en étant bien en place, les attaquants parisiens n’ont jamais trouvé le réalisme nécessaire pour repartir vers la Capitale avec les trois points qu’ils auraient mérité.
>Homme du match :

Erding (3,5) : Les semaines se suivent et se ressemblent pour le Turc. Lorsqu’il touche le ballon, la perte de ce dernier est quasiment instantané. Depuis un bon moment déjà, l’ancien Sochalien est un vrai handicap pour son équipe, même s’il reste combatif. C’est très insuffisant pour un attaquant de L1. Remplacé par Bodmer à la 76ème minute qui eu beaucoup de mal à rentrer dans un match assez rythmé. L’ancien Lyonnais n’est jamais parvenu à se situer sur le terrain.

Edel (6) : Le gardien parisien démontre match après match tous ses progrès. Il n’a pas eu grand chose à faire mes ses interventions ont rassuré l’arrière-garde du PSG. Ne peut rien sur la belle frappe d’Estrada (42ème).

Jallet (5,5) : Il a fait moins de montées que d’habitude, même si défensivement il a été correct et qu’il semblait avoir du jus et beaucoup de volonté.

Armand (6,5) Une excellente lecture défensive ainsi qu’une relance très propre, Sylvain s’est complètement adapté à son nouveau poste et est devenu l’un des parisien les plus réguliers.

Sakho (6) : Mamadou a fait preuve de combativité mais il a connu pas mal de problèmes pour contenir la puissance de Giroud. Quelques relances hasardeuses mais il a fait un bon match dans l’ensemble.

Tiéné (5) : Pratiquement aucun apport offensif et des interventions défensives beaucoup moins tranchantes qu’à l’accoutumé. Un match en dessous de ce que Siaka nous a habitué depuis sa signature au PSG.

Makélélé (5,5) : Sa science du placement est toujours présente. Claude sait vraiment se situer sur un terrain de football. Cependant, il y a toujours cette phase critique dans le match où il va se mettre à redonner énormément de ballons à l’adversaire…c’est dommage.

Chantôme (6,5) : Grosse activité de la part de Clément. Hargneux défensivement et apportant souvent le surnombre offensivement en se glissant parfaitement dans les intervalles. Il a été très propre dans les relances simples ainsi que sur certains centres lorsqu’il se retrouvait sur le côté. Un match complet.

Nenê (5,5) : Le Brésilien est toujours volontaire pour demander le ballon. Il n’a jamais peur de prendre ses responsabilités mais il faut reconnaître qu’il n’est pas parvenu à prendre le dessus sur Bocaly hier soir même s’il a réussi à déborder quelquefois son vis-à-vis par intermittence. Il manqua une occasion très facile pour un joueur de sa qualité technique à la 67ème minute consécutivement au poteau de Hoarau pour ce qui fût certainement le tournant du match.

Giuly (6) : Le petit lutin n’a pas été très présent dans la construction du jeu. Néanmoins, il aura été le Parisien le plus dangereux au niveau des frappes et des dernières passes avec des inspirations de très grande classe. Bien placé dans la surface à la suite d’un corner de Nenê où il resta bien placé pour catapulter la balle au fond des filets et ouvrir le score (37ème). Remplacé par Sessègnon à la 75ème qui essaya de lancer quelques raids solitaires sans succès.

Hoarau (4,5) : L’international français est en plein doute actuellement et cela se ressent sur le terrain. Il rate une occasion énorme à la 67ème minute en expédiant sur le poteau une tête simple à six mètres du but. Beaucoup de mauvais choix au niveau technique que ce soit dans le jeu ou dans la finition. Plus inquiétant encore, il semble amorphe après ses échecs, comme s’il s’était résigné à ne pas trouver la solution. Remplacé par Luyindula à la 68ème qui se retrouva esseulé à la pointe de l’attaque jusqu’à la fin du match.

>Entraîneur :

Kombouaré ( 5,5) : Pas grand-chose à reprocher à l’entraîneur hier qui avait aligné logiquement l’équipe type. Par contre, il aurait certainement fallu faire sortir Erding en premier au lieu de Hoarau car Mevlut semblait vraiment au fond du trou et le Réunionnais aurait apporté sa taille dans les dernières minutes sur du jeu long, même s’il n’était pas en confiance. De plus changer complètement le système de jeu à quinze minutes de la fin en le transformant en 4-5-1 a posé des difficultés à son équipe qui eu bien du mal à se réorganiser et à reprendre la possession du ballon.


Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



Informations pratiques

Mots-clé : psg, championnat, notes, l1, montpellier
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche