This page is not available in your language, please, choose yours

Le nouvel alhambra

Publié le 3 mars 2009 Par Jean-pierre A.

Infos pratiques


21, Rue Yves Toudic
75010 Paris 10

Cette salle a pour ambition de perpétuer la légende de la salle historique l’Alhambra, souvenir de la vie trépidante de Paris.

Un peu d’histoire avant de faire des commentaires sur cette dernière.

- Inaugurée le 11 août 1866, la salle abrite d'abord le Cirque-Impérial, ses 5.000 places en font le plus grand cirque d'Europe.

- En février 1904, la nouvelle direction misant sur la nouvelle vogue du music-hall venue d'Amérique relance ce dernier et il devient immédiatement le lieu à la mode.

- En mai 1936, les grandes grèves n'épargnent pas l’Alhambra. Rebaptisé « Théâtre du peuple et de la République », il devient le fief de l’idéologie théâtrale socialiste et universelle.

- Le 14 juillet 1936, le retour d'exil de l'écrivain Romain Rolland est marqué par la représentation de son 14 juillet, réunissant la participation de près de deux mille personnes, parmi lesquelles Pablo Picasso pour la réalisation du rideau de scène.

- A partir de 1955, la nouvelle direction a pris une orientation music hall très marque et dans ce lieu grandiose de très nombreux artistes y défilèrent, Petula Clark, Jean Poiret, Michel Serrault, Georges Brassens, Jacques Brel, Zizi Jeanmaire, Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Léo Ferré, Leny Escudero, Jean Ferrat, Guy Béart, Charles Aznavour et Henri Salvador.
Mais la qualité des productions ne peut équilibrer les finances d’une telle salle face à la concurrence de la télévision, la multiplication des microsillons. C’est avec une féerie sur glace de Walt Disney, Blanche-Neige et les Sept Nains, que l’Alhambra ferme définitivement ses portes en mai 1967.

Vestige de cette scène mythique le nouvel Alhambra a été inauguré en avril 2008 au 21 rue Yves-Toudic à 300 mètres de l'ancien Alhambra-Maurice Chevalier. En hommage au music-hall, le producteur Jean-Claude Auclair, a choisi de baptiser Alhambra l'ancienne salle de l'Association fraternelle des cheminots françaisaménagée en 1920.
L’attente se fait dehors avant de pénétrer dans le bâtiment. L’accueil se fait dans une sorte de renfoncement à l’entrée a gauche, il est sympathique. Le théâtre a une scène assez grande et la visibilité à l’orchestre est bonne. Le confort de la salle est bien, beaucoup de strapontins moins confortables. Nous sommes loin des grands théâtres luxueux de Paris pour la décoration. Le bar est une toute petite place coincé entre l’escalier du balcon et la sortie. La salle est agréable pour avec une bonne programmation de concerts pour la saison 2008-2009.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement