Rhinocéros débarque au théâtre de la ville

" Tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est chat ". Cette citation devenue culte permet à elle seule de présenter cette pièce extraordinaire qu'est Rhinocéros, d'Eugène Ionesco. Le Théâtre de la Ville reprend cette petite merveille du 29 Avril au 14 Mai 2011, mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota.
En 2004, le metteur en scène avait déjà présenté Rhinocéros. Il y revient, afin " de s'interroger sur le rôle de l'individu dans l'histoire collective, sur sa responsabilité, sa liberté de penser, hors de tout individualisme ". En période d'éléction, voici une pièce qui ne nous servira que trop. Rappellons que dans l'interprétation traditionnelle, la pièce Rhinocéros est considérée comme une dénonciation du totalitarisme, notamment l'occupation nazi en France, et du soutien envers la résistance.
Publié en 1959, Rhinocéros s'est vue mise en scène un certain nombre de fois, aussi bien au théâtre qu'au cinéma. Dans ses adaptations les plus importantes, on retient celle d'Orson Welles pour le Royal Court Theatre de Londres en 1960, ou le film de Tom O'Horgan en 1974.


Du 29 Avril au 14 Mai 2011 à 20h30
Tarif : de 13 à 24€


Marine S.
Dernière modification le 29 mars 2011

Informations pratiques

Lieu

1 Avenue Gabriel
75008 Paris 8

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche