Le horla aux feux de la rampe

Du 4 au 27 août, les Feux de la Rampe profite de l'été pour présenter la plus appréciée de toutes les pièces de Guy de Maupasant : Le Horla. Ecrite en 1887, elle est ici montée par Slimane Kacioui.
Le Horla est tel un journal intime. Le "Je", joué par Florent Aumitre, y exprime son angoisse, sa crainte de sentir auprès de lui un être invisible nommé "Le Horla", qui se nourrit de sa vie pendant son sommeil. Alors, est-il vraiment fou, ou est-il la première victime d'une conspiration contre la race humaine ? Peu à peu, il tombe dans la folie, et la mort lui apparait comme l'ultime délivrance de cette oppression.
Le Horla, c'est la nouvelle qui marque les prépices de la propre folie de Maupassant, qui mourra en 1993. En mettant entre parenthèse la folie supposée de l'auteur qui avait pourtant prévu qu'on le prendrait pour un fou, le Horla marque aussi la fin du règne ultime de l'homme sur le reste de l'univers. Dans le Horla, il est détrôné, et contrôllé par une force invisible à l'oeil nu.
Le Horla aux Feux de la Rampe du 4 au 27 août 2011
Du jeudi au samedi à 20h.
Tarif : de 13€50 à 25€.


Marine S.
Dernière modification le 30 juin 2011

Informations pratiques

Lieu

34 Rue Richer
75009 Paris 9

Mots-clé : feux de la rampe, le horla
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche