This page is not available in your language, please, choose yours

Low Roar en concert au Badaboum : on y était, on vous raconte

Publié le 24 mai 2017 Par Caroline J.
Low Roar en concert au Badaboum

Infos pratiques


2 bis, rue des Taillandiers
75011 Paris 11

Il y a eu des frissons et de l'émotion ce mardi 23 mai 2017 au Badaboum grâce à la très belle performance live de Low Roar à Paris!

Certains artistes, malheureusement trop rares, ont cette capacité à vous dresser les poils sur les bras. Ryan Karazija en fait partie. Ce Californien d'origine est parti un temps rejoindre les belles terres Islandaises pour y former en 2010 le groupe Low Roar.

Après deux somptueux albums, "Low Roar" en 2011, puis "0" en 2014, Low Roar a publié, le 5 mai 2017, sa nouvelle et troisième galette intitulée "Once in a Long, Long While".

Un nouveau disque qui a donc amené Low Roar en tournée sur le Vieux Continent après des concerts outre atlantique.

A Paris, Low Roar avait décidé de poser ses valises le mardi 23 mai 2017 au Badaboum, qui n'était pas tout à fait complet, et c’est bien dommage.

Low Roar en concert au Badaboum

Car, assister à un concert de Low Roar vous fait voyager spirituellement et vous chamboule littéralement. Il y a tout d’abord cette incroyable voix de Ryan Karazija à la fois douce, moelleuse et réconfortante.

Et puis, derrière cette voix, on découvre les harmonies et les orchestrations, toujours justes et saisissantes.

Pendant environ 1h20, Low Roar nous a donc embarqué dans son univers électro-pop minimaliste planant.

Le public du Badaboum a ainsi eu droit à de nouveaux morceaux comme les excellents « Don't be so Serious », « Give Me an Answer », « St. Eriksplan » sans oublier le single « Bones », chanté dans sa version d'origine avec l’artiste Islandaise prolifique Jófríður Ákadóttir.

Mais les fans ont aussi été ravis de réentendre en live les excellents et entraînants morceaux extraits de "0", à l'instar de « I'll Keep Coming », « Vampire on My Fridge » ou encore « Easy Way Out » ainsi que les très beaux « Friends Make Garbage, Good Friends Take It Out », et « Just a Habit » interprétés par un Ryan Karazija émouvant et transcendant, seul à la guitare.

Low Roar en concert au Badaboum
Pas de rappel pour ce show mais la satisfaction d’avoir assisté à une performance comme on aimerait en voir plus souvent, celle qui vous transperce et ne vous lâche pas pour un long moment! 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement