This page is not available in your language, please, choose yours

We Love Green 2017 : on y était, on vous raconte !

Publié le 12 juin 2017 Par Maïlys C.
We Love Green 2017 : on y était, on vous raconte !

Infos pratiques

Du... 10 juin 2017
Au... 11 juin 2017

Le festival We Love Green a investi le bois de Vincennes les samedi 10 et dimanche 11 juin. Avec une programmation ultra-alléchante (Solange, Action Bronson, Justice, Nicolas Jaar et on en passe) et un look floral au top, l'édition 2017 du plus écolo des festoches a su nous réjouir, malgré quelques couacs. Récit.

C'est sous un soleil brûlant que s'est ouvert le festival écolo-musical We Love Green, en plein coeur du Bois de Vincennes. Samedi 10 juin, la pluie et les bottes de l'année précédente (qui avaient tant marqué les esprits !) ont donc été troquées pour les couronnes de fleurs et les paillettes. Ici, tout le monde semble s'être mis d'accord pour ressembler à un petit peuple de hippies chic, avec fringues à la mode et tatouages apparents. Instagrammable à souhait si on résume !

We Love Green 2017

We Love Green est en effet parfaitement dans l'air du temps, avec sa scène Think Tank où défilent les invités inspirants, ses très nombreux stands de mets vegan et sans gluten et sa scène Lalaland abritée dans un écrin de tissus et de tapis (magnifique !). Ici, la musique se déploie donc dans un cadre particulièrement gourmand, entre un smoothie à la mangue (offert en dégustation) et des tartelettes à la fraise. 

Côté organisation, les Inrocks l'ont dit avec humour, c'était un peu "We Love to Wait" : de très longues attentes, mais aussi et surtout des problèmes de techniques durant les concerts, mettant certains artistes sur les nerfs (comme Agar Agar, obligés d'interrompre leur concert pendant quelques minutes). Petit bémol donc, avec en prime l'impression générale que l'écologie était plus un décorum cool qu'un véritable moteur ; mais l'intention est tout de même bonne ! 

We Love Green 2017

Bref, on retiendra de We Love Green 2017 ces trois moments planants (pour un classement totalement subjectif !): 

  • Camille qui improvise, à la toute fin de son concert, un thème musical sur ces trois jolis mots, "We Love Green". Entourée de musiciens vêtus de bleu et elle-même chantant devant un gigantesque drap bleu, elle a doucement quitté la scène en répétant ces mots en rythme, créant ainsi une alchimie de tendresse et d'amour pour la musique et l'espoir d'un avenir plus... green ! 

  • Abra, princesse du R'n'B, a été notre coup de chaud du samedi. Avec un corps souple comme un élastique et devant deux énormes ventilateurs, la chanteuse semblait voler au-dessus du sol, tout en déployant un flow ultra-sexy. Pfiou ! 

  • Amadou et Mariam, qui n'ont jamais semblés aussi raccord avec leur public. On l'a dit, ce festival qui porte dans son nom une couleur a su attirer une foule de modeuses et de garçons ultra-stylés. Des fleurs, des motifs, de la wax, des bijoux, tout était réuni pour offrir au couple de musiciens, eux-mêmes vêtus de rouge pétant, un public sapé comme jamais... Et voir tout ce petit monde danser, valser et s'embrasser au fil des chansons était un des grands moments de bonne humeur du festival ! 

    Et, en bonus, le détail qui tue :
     
  • Action Bronson, complètement déchaîné, qui vanne son DJ devant une foule brûlante. Le gros bonhomme, qui n'a besoin d'aucune mise en scène pour mettre We Love Green à feu et à chant, a imposé son style avec génie.

 We Love Green 2017

 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement