This page is not available in your language, please, choose yours

Festival Les Boréales 2017 : on y était, on vous raconte

Publié le 27 novembre 2017 Par Caroline J.
Festival Les Boréales 2017 à Caen - Berndsen

Ces 24, 25 et 26 novembre 2017, on s’est octroyé un petit week-end en Normandie pour découvrir la 26e édition du Festival Les Boréales à Caen et dans ses environs. Art, littérature, gastronomie, musique, théâtre, danse, cinéma… Le festival Les Boréales nous a touché et séduit par son éclectisme et sa richesse culturelle.

Si l’Islande était à l’honneur de l’ouverture de la 447e édition du Marché de Noël de Strasbourg, le petit pays nordique était également sous les feux des projecteurs de l’autre côté de la France, plus exactement en Normandie, du 16 au 26 novembre 2017, à l’occasion de la 26ème édition du festival Les Boréales.

Cet évènement, qui met à nu et sous toutes ses formes la culture nordique et baltique, a envahi la ville de Caen et ses environs pendant 10 jours en conviant musiciens, romanciers ou encore artistes à présenter leurs œuvres musicales, littéraires et artistiques à un public très curieux et avide de découvertes polaires.

De notre côté, nous avons choisi d’assister au week-end de clôture du Festival Les Boréales, les 24, 25 et 26 novembre, dédié, entre autres, à la littérature.

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Rencontre littéraire à l'Auditorium

Les amoureux d’histoires nordiques ont ainsi eu leur lot de surprises lors de ce week-end gratuit grâce à la présence de Jón Kalman Stefánsson. Le romancier et poète Islandais était au festival le vendredi 24 novembre pour y présenter son dernier livre, « À la mesure de l'univers », suite du magnifique « D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds », paru en 2015.

Le lendemain, direction l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts de Caen pour assister à une après-midi entière dédiée à la littérature Islandaise avec notamment l’incontournable Auður Ava Ólafsdóttir, à la tête d’un nouveau bébé intitulé « Ör ». Rappelons que l'auteure s’est fait connaître dans l’Hexagone en 2010 avec son roman « Rosa Candida ».

Il y avait aussi l’un des nouveaux rois du polar, Ragnar Jónasson. Après le succès de « Snjór », l’auteur Islandais nous dévoile « Mörk », et nous embarque dans un nouveau roman noir mettant en scène le jeune policier Ari Thor. L’étoile montante du polar Islandais, Lilja Sigurðardóttir, était aussi de la partie pour nous présenter son nouveau livre « Piégée ».

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Lilja Sigurðardóttir

Dimanche, place à deux primés du Grand prix de Littérature du Conseil nordique. D’un côté, l’Islandais Sjón, détenteur de ce prestigieux prix en 2005 pour « Le Moindre des mondes », et de l’autre, la Suédoise Sara Stridsberg, récompensée en 2007.

Les deux auteurs étaient de passage à Caen pour dévoiler leurs nouvelles œuvres : « Le garçon qui n'existait pas » pour le poète, artiste, écrivain et intellectuel Islandais, également parolier de Björk, et « Beckomberga Ode à ma famille » pour la Suédoise.

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Sjón

Le plus de ces rencontres ? Ecouter ces auteurs s’exprimer dans leur très belle langue d’origine et se sentir voyager, le temps d’un instant. Pour le coup, chaque auteur était accompagné de son traducteur officiel. Je ne peux m’empêcher de citer Eric Boury, célèbre traducteur de nombreux ouvrages Islandais.

L’autre point fort ? La possibilité de faire dédicacer ses livres après chaque conférence. Les auteurs se prêtaient volontiers au jeu des signatures pour le plus grand plaisir de leurs fans. Partenaire de l’évènement, la librairie de Caen, Brouillon de culture, était présente à chaque séance pour mettre à disposition du public les très nombreux livres des auteurs nordiques.

Mais le festival Les Boréales avait également mis l’accent sur la musique. Si l'évènement avait notamment accueilli les jours précédents les Islandais Ásgeir, Amiina ou encore Epic Rain mais aussi les Finlandais de Steve’N’Seagulls sans oublier le Suédois Jay-Jay Johanson, nous avons pour notre part découvert au Cargö, le samedi 25 novembre, une soirée gratuite plus qu’éclectique, baptisée "Sounds from The Volcano"!

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Cosmo Sonic

Et la chaleur était bien au rendez-vous grâce notamment au duo disco pop de Cosmo Sonic. Frais et rythmique, le groupe a chauffé tranquillement la salle. La température est montée d’un cran avec l’arrivée de l’Islandais à la barbe rousse, Berndsen. Veste en cuir noir sur les épaules, le chanteur démarre fort avec un premier titre rock et puissant, avant d’enchaîner avec des morceaux plus doux et pop, passant de rockeur à crooner.

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Berndsen
Enfin, le clou de la soirée est survenu avec les survoltées et incontrôlables Islandaises de Reykjavíkurdætur, aka RVKDTR, comprenez les « filles de Reykjavík ». Ce collectif 100% féminin fait dans le rap avec des paroles engagées. Le groupe a littéralement renversé la salle de Cargö en faisant notamment monter sur scène le public qui ne s’est pas privé de danser à leur côté!

Les Boréales, c’est aussi de l’art avec plusieurs expositions ; celle de Nicolas Nereau proposé autour de son très beau projet Skrei (une série de photos sur la pêche à la morue sur l’île de Sørøya en Norvège) mais aussi celle d’Alexis Jarry composée de magnifiques clichés pris sur l’archipel du Svalbard, ou encore l’installation "66° NORD" de David Templier nous plongeant dans l’hiver rude et froid de l’Islande, sans oublier l’installation de Kaarina Kaikkonen. Considérée comme l’une des pionnières de l’art environnemental en Finlande, l’artiste a, pour le festival, imaginé une installation pensée pour le hall d’entrée du musée, mettant en scène des chemises offertes par les habitants de la ville.

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Installation de Kaarina Kaikkonen

Enfin, comment parler de la culture nordique sans évoquer la gastronomie? Le Festival Les Boréales proposait un ensemble de dégustations autour de plats nordiques. Entre buffet Islandais et ateliers, nos papilles se sont réjouis de découvrir le large éventail culinaire que peut offrir la culture Nordique, trop peu souvent plébiscité à notre goût. Tir rectifié donc grâce aux Boréales qui ont fermé leurs portes après 10 jours magnifiques et envoûtants pour mieux les rouvrir du 15 au 25 novembre 2018 pour une nouvelle et 27ème édition!

Festival Les Boréales 2017 à Caen - Dégustation nordique

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement