This page is not available in your language, please, choose yours

Johnny hallyday au stade de france : impressions

Publié le 2 juin 2009 Par Apolline J.

Infos pratiques


Rue Francis de Pressensé ZAC Cornillon Nord
93210 Plaine Saint Denis (La)

Dernière date au Stade de France, Sortiraparis a retrouvé un Johnny très en forme mais surtout très ému.

Johnny en concert devant des milliers de spectateurs, ça reste un moment exceptionnel. Pour cette ultime date, Johnny a une nouvelle fois donné dans la démesure. Après des années de carrière, ce géant de la scène arrive toujours et plus que jamais à nous transporter dans son univers, on a envie de le suivre au bout du monde !

Splendide, tonique et généreux. La star a su allier le grandiose avec cette scène gigantesque et l'intimité avec un plateau qui s'est recomposé au centre du parterre. Dès le début, l’artiste entre en communion avec le public, on oublie presque qu’on est au Stade de France tant la distance entre lui et son public est réduite.

Johnny joue sur tous les tableaux et les genres musicaux du blues, au rock des seventies en passant par la variété. Il s’est entouré de musiciens incroyablement doués : des guitares, une contrebasse et un harmonica d’enfer.
Plus qu’un concert, un véritable show, Johnny maîtrise la scène en nous donnant de la joie, de la nostalgie, de l’amour... Johnny a donné le meilleur de lui-même. Ainsi, en totale fusion avec son public, l'émotion était à son comble et le chanteur était au bord des larmes.

Le lien qui lie les Français à leur chanteur favori n'a jamais été aussi fort et aussi fusionnel. Jamais on n'a senti à ce point combien Johnny compte pour chacun de nous, lui qui n'a jamais cessé d'être là depuis la fin des années 1950 et qui a accompagné près de trois générations de fans toujours fidèles.

Il nous plonge dans un univers magique, le spectacle est grandiose : des feus d’artifices, des jets de flammes, des fumigènes,…
Il y a eu de nombreux temps forts, dont le duo avec Sylvie Vartan et David, son fils.

Le show se termine par la chanson de Gilbert Bécaud " Et maintenant..." . Johnny disparait du décor par une trappe. Du grand, du beau , à l'image de sa carrière.
A la fin du spectacle, le rocker s'est adressé au public : " Ces cinquante ans passés avec vous, je ne les oublierai jamais, a-t-il déclaré. Je vous aime."

Discrètement, il a écrasé les larmes qui lui montaient aux yeux et s'est dirigé vers les coulisses, le cœur gros de tout l'amour que le public venait de lui témoigner.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement