Keren Ann en concert à l'Olympia : on y était, on vous raconte

Par Caroline J. · Publié le 25 octobre 2019 à 08h28 · Mis à jour le 25 octobre 2019 à 11h30
Keren Ann a fait frissonner le public de l’Olympia le jeudi 24 octobre 2019 avec une très belle set list faisant honneur à son dernier album ‘Bleue’ mais aussi à ses grands classiques, le tout chanté dans les langues de Molière et de Shakespeare. Retour sur son flamboyant concert parisien.

Un peu plus d’un an après son somptueux concert en compagnie du Quatuor Debussy à la Cité de la Musique, Keren Ann nous faisait l’honneur de revenir dans la capitale le 24 octobre 2019 avec un show unique à l’Olympia.

En attendant sa montée sur scène, le public a pu (re)découvrir le talentueux Chris Garneau. Auteur, compositeur et interprète américain, Chris Garneau n'a pas mis longtemps à séduire les oreilles des spectateurs. Seul derrière son piano à queue, le chanteur semblait totalement habité. Nous faisant par moment penser à Antony and the Johnsons ou à Sufjan Stevens, l’univers de Chris Garneau ne nous a pas laissés indifférent et nous a touchés au plus profond grâce à ses mélodies saisissantes et sa voix ensorcelante.

C’est à 21h que Keren Ann débarque sur la scène de l’Olympia entourée de ses quatre musiciens. Sans surprise, Keren Ann a fait honneur aux morceaux extraits de son dernier opus ‘Bleue’. Du somptueux « Sous l’eau » en guise d’entrée à « Nager la nuit » en passant par le titre éponyme… On a aussi craqué pour la magnifique version live de « Odessa, odyssée ».

L’ambiance est ensuite montée d’un cran lorsque Keren Ann s'est mise à jouer l’entêtant « My Name Is Trouble », enchaînant avec « Easy Money » et le somptueux « Lay Your Head Down ». Oui, les morceaux chantés en anglais font leurs petits effets sur le public et sur nous par la même occasion !

Sur scène, Keren Ann semblait aussi à l’aise avec sa guitare que sans, n’hésitant pas à se déhancher toute en délicatesse. Mention spéciale également pour les jeux de lumières qui ont offert au show une ambiance à la fois douce et poétique.

Pour le rappel, Keren Ann a offert une belle surprise au public en conviant le talentueux Quatuor Debussy sublimant ainsi les morceaux « Les jours heureux », « L'Illusionniste » et le saisissant « Strange Weather ». Pour finir sa performance d’environ 1h40, Keren Ann a choisi de nous surprendre avec la reprise de « La Ligne droite » de Georges Moustaki.

Alternant intelligemment rock et chanson, interprétés en français et en anglais, Keren Ann nous a une fois de plus prouvé son incroyable talent à passer d’un style à un autre, le tout avec une aisance déconcertante.

Set list :
Sous l'eau
Ton île prison
Odessa, odyssée
You're Gonna Get Love
Where Did You Go?
Bleu
La mauvaise fortune
Le fleuve doux
Nager la nuit
My Name Is Trouble
Easy Money
Lay Your Head Down
La corde et les chaussons
Chelsea Burns
It's All a Lie
It Ain't No Crime
In Your Back

Rappel :
Les jours heureux (avec le Quatuor Debussy)
L'Illusionniste (avec le Quatuor Debussy)
Strange Weather (avec le Quatuor Debussy)
La Ligne droite

Informations pratiques

Lieu

28 Boulevard des Capucines
75009 Paris 9

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche