ZZ Top en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Par Caroline de Sortiraparis · Photos par Caroline de Sortiraparis · Publié le 10 juillet 2024 à 9h59
Le blues rock était à l’honneur ce mardi 9 juillet 2024 au Zénith de La Villette à l’occasion de l’unique concert parisien de ZZ Top. Malgré un set un peu court, d’une 1h15 environ, le trio mené par Billy F Gibbons a offert aux spectateurs un concert réussi porté par plusieurs hits qu’on ne se lasse pas d’écouter. On y était, on vous raconte.

C’était un retour attendu par de nombreux fans de ZZ Top. Après 5 ans d'absence dans la capitale, et trois ans après le décès de Dusty Hill, ZZ Top a donc fait son come-back à Paris. Alors forcément, l’émotion était palpable ce mardi 9 juillet 2024 au Zénith de Paris en voyant que le regretté bassiste et co-fondateur de la formation texane n’était pas sur scène. D’autant plus que le line-up de ce trio originaire de Houston était inchangé pendant plus de cinquante ans. Mais les fans pouvaient compter sur la présence du chanteur Billy F Gibbons et du batteur Frank Beard, toujours aussi soudés et complices. Depuis la mort de Dusty Hill, les deux acolytes ont été rejoints par Elwood Francis à la basse.

Alors, au final, ça donne quoi ce nouveau trio ? C’est à 21h10 pétante que le groupe américain de blues rock monte sur la scène du Zénith sous un tonnerre d’applaudissements. La scénographie se veut simple, mais efficace, avec une avalanche d’amplis entourant la batterie et deux pieds de micro qui changent de couleur à chaque titre.

Frank Beard est déjà installé derrière son imposante batterie, où un tonneau sort de chacune de ses deux grosses caisses de batterie. Billy F Gibbons et Elwood Francis arrivent sur scène quelques secondes plus tard. Si le premier arbore une guitare Gibson plutôt classique, le second est armé d’une imposante basse jaune de 17 cordes ! Un instrument qui impressionne, mais qui ne semble pas effrayer Elwood Francis. Bien au contraire. Celui qui fut l’ancien technicien guitares du groupe pendant plusieurs années affiche une aisance déconcertante.

Et le combo attaque fort en interprétant le célèbre « Got Me Under Pressure » extrait de "Eliminator" (1983). Ce morceau n’est pas le seul hit que ZZ Top met à l'honneur ce mardi soir au Zénith de La Villette. Les trois musiciens ont décidé de nous faire remonter le temps en jouant notamment l’entraînant « Gimme All Your Lovin' », ainsi que « Sharp Dressed Man » et « Legs », également extraits de "Eliminator" ou encore « I Gotsta Get Paid », extrait de "La Futura" (2012). Les riffs de guitare se veulent tranchants, les lignes de basse sont brutales et puissantes, tandis que la voix grave et éraillée de Billy F Gibbons nous transporte en plein coeur du Texas. Le trio s’est également autorisé ce mardi soir deux reprises, dont celle de l’excellent « Sixteen Tons » de Merle Travis.

ZZ Top en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteZZ Top en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteZZ Top en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteZZ Top en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Sur scène, les trois acolytes enchaînent les morceaux avec beaucoup d’aisance et une certaine pointe d’humour par moment. Il y a bien sûr les incomparables petits pas de danse chorégraphiés de Billy F Gibbons et Elwood Francis - dont la complicité est évidente -, mais aussi cette entrée sur scène enfumée du technicien guitares, vêtu pour l'occasion d’une tenue noire de cowboy. Il y a également ces deux guitares recouvertes de moumoute blanche sur lesquelles jouent Billy F Gibbons et Elwood Francis en fin de set.

Ce mardi soir, le guitariste et le bassiste arborent chacun une veste scintillante. Elwood Francis est même allé jusqu’à opter pour une paire de chaussures rouge flashy, elle aussi étincelante. Fidèle à son look depuis des années, Billy F Gibbons n’a pas oublié ses accessoires indispensables que sont son chapeau et ses lunettes noires. Quant à sa barbe, elle reste toujours incroyablement impeccable. Car ZZ Top, c'est également une histoire de barbe. Elwood Francis affiche d'ailleurs lui aussi une imposante barbe, à se demander par moment si elle est vraie ou non. Une chose est sûre, les trois artistes ne se prennent pas au sérieux et semblent s’amuser comme des gamins. Une ambiance qui fait plaisir à voir!

Au bout d’une heure seulement, ZZ Top s’éclipse de scène. Mais c’était pour mieux revenir avec une nouvelle tenue de scène, rose cette fois-ci, mais toujours scintillante. Pour ce rappel, les trois artistes choisissent d'interpréter le morceau « Brown Sugar », extrait du tout premier opus du groupe sorti en 1971. Suivront « Tube Snake Boogie », figurant sur l’opus "El Loco" (1981), sans oublier le tube du groupe au riff inimitable, j’ai nommé « La Grange ». Toujours aussi efficace, ce hit planétaire a achevé ce set parisien de ZZ Top d'environ 1h15 seulement. Un show réussi, mais trop court à nos yeux. On aurait bien aimé en entendre un peu plus, et notamment certains morceaux extraits de "La Futura", ce disque qui reste à ce jour le dernier opus studio de « ce vieux petit groupe du Texas » !

Setlist

Got Me Under Pressure
I Thank You (reprise Sam & Dave)
Waitin' for the Bus
Jesus Just Left Chicago
Gimme All Your Lovin'
Pearl Necklace
I'm Bad, I'm Nationwide
I Gotsta Get Paid
My Head's in Mississippi
Sixteen Tons (reprise de Merle Travis )
Just Got Paid
Sharp Dressed Man
Legs

Rappel :

Brown Sugar
Tube Snake Boogie
La Grange

Informations pratiques

Lieu

211 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris 19

Accès
M° Porte de Pantin

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche