Mangeront-ils ? de Victor Hugo, théâtre en plein air au Bois de Boulogne

Le Bois de Boulogne se transforme en scène théâtrale avec la présentation du spectacle "Mangeront-ils ?" par la compagnie Avant les Forêts, du 20 au 31 juillet 2017 (relâche les 22,23,24) à 20h30 puis les 16, 23 et 30 septembre 2017 à 20h. Parfait pour profiter à la fois d'un cadre végétal exceptionnel et d'une jolie pièce.

C'est dans une clairière du Bois de Boulogne que les comédiens de la compagnie Avant les Forêts s'installent pour jouer un texte de Victor Hugo. Les spectateurs sont invités à attendre leur guide à l'entrée du bois, devant l'ancienne maison du gardien (à l'intersection du boulevard Anatole France et de l'avenue Charles de Gaulle, face au 5 boulevard Anatole France, Boulogne-Billancourt) ; celui-ci les mènera au bon endroit, et le spectacle pourra commencer, en plein air évidemment. 

Mangeront-ils raconte l'histoire de deux amoureux qui sont obligés de se cacher, loin des soldats du roi, et malheureusement loin de toute nourriture, dans une forêt. Ils ne mangent rien durant trois jours... Jusqu'à ce qu'ils reçoivent l'aide d'un lutin, envoyé par une sorcière. 

Ce conte poétique et amusant est joué par cinq comédiens (Cécile Paillé, Clément Lebateux, Laurent Korchia, Julie Vandromme et Natacha Stawiarski) au coucher du soleil. Le tarif est libre, l'intention est belle, le lieu charmant. Bref, que dire de plus : la promesse est alléchante ! 

Informations pratiques : 

Mangeront-ils ? de Victor Hugo
Au Bois de Boulogne
Du 20 au 31 juillet 2017 (relâche les 22,23,24) à 20h30
Puis les 16, 23 et 30 septembre 2017 à 20h
Réservations au 06 76 50 74 67
Prix libre

Maïlys C.
Dernière modification le 26 juillet 2017

Informations pratiques

Horaires
Du 20 juillet 2017 au 30 septembre 2017

×

    Lieu


    75 Paris

    Âge recommandé
    Tout public

    Plus d'information
    Prix libre

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !