Édouard Baer au théâtre Antoine avec Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

Par Laura B. · Publié le 5 mai 2022 à 17h43
Édouard Baer est, de nouveau, à l'affiche du théâtre Antoine, du 10 juin au 1er juillet 2022, avec son seul-en-scène, "Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce". Un spectacle original et très poétique.

Edouard Baer est de retour au théâtre Antoine avec son spectacle solo, Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce, du 10 juin au 1er juillet 2022. Il s'y produit du mardi au samedi à 21h.

Avant le lancement, en 2019, de son spectacle, on a plus souvent entendu le comédien à la radio que vu au théâtre. En effet, de 2016 à 2018 il a animé la matinale de Radio Nova. Édouard Baer a aussi présenté Lumières dans la nuit tous les dimanches à 22h sur France Inter. En 2019, il était aussi à l'affiche du film La Lutte des Classes avec Leïla Bekhti. Mais, depuis, il est repassé derrière la caméra, avec Adieu Paris, film sorti en janvier dernier.

Et, avant Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce, on n'avait pas vu Édouard Baer sur scène depuis sa dernière reprise de Un pedigree, l'autobiographie de Patrick Modiano, au théâtre Antoine en 2016. Et c'est ce même théâtre qu'il a choisi pour présenter son one-man-show.

Rien que le titre, Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce, était très intriguant. Dans ce spectacle, Édouard Baer incarne un homme qui surgit dans le théâtre, l'air d'être en fuite. Est-il pourchassé ? En danger ? Il pourrait faire marche arrière pour retourner à sa vie, ou, au contraire, larguer les amarres pour toujours. Dans un tel moment suspendu où tout peut basculer, il va se prendre à imaginer d'autres vies que la siennes. Celles d'illustres personnalités : Casanova, les auteurs Romain Gary, Charles Bukowski, ou encore Thomas Bernhard.

Notre critique :

Avec Les Elucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce, Edouard Baer, ce doux rêveur, livre un one-man-show (enfin pas tout-à-fait un seul-en-scène...) avec une forme et une construction pour le moins originale, qui évoque une mise en abîme.

S'il débarque par le fond de la salle, barbe de trois jours, chemise et cravate quelque-peu débraillées, feintant de fuir une scène, Edouard Baer profite de son spectacle pour y faire part de son amour des mots et montrer son talent pour raconter les histoires.

Evoluant dans un décor, celui du dernier bar avant la fin du monde, qui semble très petit par rapport à la hauteur de la scène, il convoque tour-à-tour d'illustres personnalités, André Malraux et son discours pour l'entrée au Panthéon de Jean Moulin, Romain Gary, Albert Camus ou encore Jean Rochefort dans le film Courage Fuyons.

Le silence est quasiment religieux dans la salle lorsque Edouard Baer lit les mots de Camus et ceux de Romain Gary dans Le sens de ma vie. Entretien, tout comme lorsqu'il récite un extrait de Je voudrais pas crever de Boris Vian.  Des moments non dédiés à l'humour qui cassent un peu le rythme du spectacle, mais pas inintéressants.

Tantôt poétique, tantôt absurde, le spectacle d'Edouard Baer n'en oublie pas pour autant d'être drôle et d'évoquer l'actualité plus récente via, notamment, une pique sur les incendies en Amazonie. Edouard Baer, dont on a l'impression que le fait de monter sur scène est pour lui une thérapie, se demande comment Napoléon galvanisait ses troupes sans micro, avant d'imaginer de drôles de réponses à cette question...

Spectacle vu en 2019

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 10 juin 2022 au 1er juillet 2022

×

    Lieu

    14 boulevard de Strasbourg
    75010 Paris 10

    Accessibilité

    Accès
    Métro Strasbourg Saint-Denis

    Tarifs
    19€ - 74,8€

    Site officiel
    www.theatre-antoine.com

    Plus d'informations
    Du mardi au samedi à 21h.

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche