Le Horla au Guichet Montparnasse : on vous raconte !

Le Horla, immense classique de la littérature française, ne cesse d'inspirer de nouvelles interprétations. Il raconte les hallucinations d'un homme habité par une mystérieuse présence surnaturelle. Max Darcis le met en scène et le joue depuis de nombreuses années, et en donne à chaque fois une vision différente. Cette fois-ci, au Guichet Montparnasse, il met l'accent sur la folie du personnage principal. Le résultat : un monologue extrêmement maîtrisé et une esthétique remarquable. À découvrir jusqu'au 29 janvier 2015, tous les jeudis à 19 heures.

Aller au théâtre n'est jamais synonyme de la même expérience : il y a les grands théâtres, où les acteurs sont noyés dans une scène immense, et il y a les petits théâtres, où l'intimité entre le public et les comédiens entre en compte dans la réception de la pièce. 

Ici, une petite scène, un seul acteur : on est au corps à corps avec le texte et avec son interprétation. Pour son Horla version 2014, Max Darcis n'économise pas ses forces et se livre à une mise en scène de la folie particulièrement éprouvante. Il incarne le calme puis la tempête, les hurlements puis les chuchotements, l'immobilité puis les mouvements compulsifs. 

Le décor (dont il est le fabricant) est formé d'objets mélancoliques et mystérieux, qui semblent livrer un message sans qu'on le comprenne vraiment. Une impression très esthétique et artistique se dégage de la
pièce : l'acteur livre une performance d'une telle intensité - avec une implication totale dans le texte et le décor - qu'il transforme le travail du comédien et le rapproche de celui de l'artiste complet. 

Si vous avez l'idée d'emmener votre enfant (la lecture du Horla de Maupassant étant un passage obligé de la scolarité française), sachez que l'adaptation de Max Darcis est une véritable ré-interprétation du texte tant elle est orientée vers une vision de la folie. C'est extrêmement intéressant et il réussit à ouvrir les portes de la perception. On sort du théâtre bouleversé.

Informations pratiques :

Le Horla, mis en scène par Max Darcis
Tous les jeudis à 19 heures
Jusqu'au 29 janvier 2015
Au Guichet Montparnasse, 15 rue du Maine, Paris 14ème 
Tarifs : 15 euros (réduit), 20 euros (plein) 

Maïlys C.
Dernière modification le 10 novembre 2014

Informations pratiques

Horaires
Du 1 novembre 2014 au 29 janvier 2015

×

    Lieu

    15 rue du Maine
    75014 Paris 14

    Tarifs
    réduit : 15 €
    plein : 20 €

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche