This page is not available in your language, please, choose yours

"Good Chance Theatre", une exposition dans le cadre de Chantiers d'Europe

Publié le 12 mai 2017 Par Marine S.
dôme chantier d'europe good chance theatre

Infos pratiques

Du 12 mai 2017
Au 24 mai 2017


1 avenue Gabriel
75008 Paris 8

Gratuit

Jusqu’au 24 mai 2017, le Théâtre de la Ville accueille son festival annuel Chantiers d’Europe, un moment qui privilégie les créations européennes et qui favorise l’échange. A cette occasion, le festival met en avant «Good Chance Theatre», un théâtre éphémère qui, de Calais à Londres en passant par Paris, a su placer l’art au cœur de la grande crise humanitaire qu’est celle des réfugiés.

Il est une installation particulière, dans les jardins de l’Espace Cardin. Les curieux y jettent un œil, les plus intrépides y mettent un pied. Une demie lune sortie de terre d’un blanc immaculé surprend les visiteurs de Chantiers d’Europe, installé, en raison des travaux du Théâtre de la Ville, Espace Cardin, à deux pas des Champs-Elysées.

Symboliquement, ce n’est pas rien. Cette installation, ce « dôme », c’est le havre de paix de Good Chance Theatre, une association anglaise créée en 2015 par deux jeunes dramaturges, « Joe & Joe », Joe Murphy et Joe Robertson. A l’origine de ce projet, l’envie d’aller à la rencontre des réfugiés, de leur donner la parole, de les écouter raconter leur histoire. En travaillant sur cette crise, ils ont eu envie d'entendre les vrais mots, pas ceux qu'on raconte pour eux.

Dans la jungle de Calais en 2015, ils installent ainsi un dôme deux fois plus grand que celui actuellement installé Espace Cardin. Très vite, cette installation devient le centre artistique et culturel du campement précaire. Rapidement, on y joue de la musique, on répète des pièces. Du jour au lendemain, le premier rôle de cette pièce peut être parti, peut avoir gagné l’Angleterre, mais ça ne fait rien, the show must go on. "Good Chance", c'est l'expression que les réfugiés emploient entre eux, si ce jour-là, il y a une chance de partir de là.

Après le démantèlement de la Jungle, Joe & Joe ont installé leur dôme à Londres puis, à Paris, Porte d’Aubervilliers. Pendant un mois, de nombreux bénévoles sont venus prêter main forte à l’association. Tous les jours de la semaine, le dôme a accueilli des réfugiés de la Bulle (le camp de réfugiés installé Porte de la Chapelle). Autour d’un repas chaud préparé par l’association, musique, danse, chant, peinture, échanges. Une humanité réelle et simple qui fait naître des liens et de la joie.

C’est cette aventure humaine et artistique que le petit dôme actuellement installé dans le jardin de l’Espace Cardin souhaite faire découvrir aux spectateurs du festival. Photos et dessins sont exposés, des masques de réalités virtuelles vous transportent jusqu’à Calais. C'est édifiant.

Infos pratiques :la bu

Good Chance Theatre, installation en accès libre dans le jardin de l'Espace Cardin.

Plus d'informations sur l'association sur le site officiel.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement