This page is not available in your language, please, choose yours

Tous en route pour un clubbing écolo!

Publié le 21 décembre 2009 Par Raphaëlle D.
écologie, boite de nuit écolo, bio

Alors que le sommet de Copenhague touche à sa fin et que la planète entière ne parle plus que d'écologie, de nouvelles tendances apparaissent. Après le bio dans le frigo, voici le bio dans le clubbing avec un tout nouveau concept : la fête écolo-responsable!

Le principe est simple:

Un "dance club durable" doit réunir les 3 P : "people, planet, profit". Les boites de nuit durables réunissent plusieurs concepts :
1. L'énergie générée par les danseurs sert à alimenter les spots lumineux (toilettes, entrée, facade, etc.).
2. Plus de verre. Les bières sont servies à la pression dans des gobelets bio-dégradables.
3. Les toilettes utilisent l'eau de pluie.
4. Des murs qui changent de couleur en fonction de la température dans le club.

L'objectif est de réduire de 30% l'énergie consommée par le club mais également véhiculer une image durable et écologique (avec des vidéos éducatives sur l'environnement par exemple...)

Les premiers à s'y mettre en Europe sont les Hollandais, avec le Watt Club à Rotterdam.
Ce concept de discothèque écologique s'exporte également à Londres, qui a récemment ouvert une boite de nuit du genre, le Surya est équipée de sa propre turbine éolienne et de son propre système d'énergie solaire., à San Fransisco, à Manatthan...
Et Paris dans tout ça?
On en est pas encore aux boites de nuit mais le concept de la fête "écolo-responsable" commence à faire son chemin chez nous aussi.
 La preuve avec Thierry Reboul, fondateur de Wehaveadream. com, et son gigantesque projet « Human Power » : un festival écolo.
Au son des DJ, soixante-dix mille fêtards, un dance floor piézoélectrique, des vélos fixes et même des roues de hamster géantes sont là pour produire durant la journée l'énergie nécessaire à un concert monstre le soir. Soit vingt-quatre heures de teuf verte et déjantée, complétée par des éoliennes et des panneaux solaires.

Conclusion : Personne n'échappera au vert!!
crédit photo : le blog de l'écologie


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles NUITS PARISIENNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement