Fêtes clandestines : Castex demande des poursuites systématiques en cas de récidives

Par Caroline J. · Publié le 1 avril 2021 à 11h02 · Mis à jour le 1 avril 2021 à 11h06
Après l’allocution d’Emmanuel Macron mercredi soir, le Premier ministre s'est exprimé ce jeudi 1er avril au matin devant l’Assemblée nationale. Face aux députés, Jean Castex a annoncé qu’il "sera demandé aux parquets de poursuivre systématiquement les auteurs de récidive portant sur l'organisation d'événements clandestins, susceptibles de mettre en danger la vie d'autrui".

Mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a prononcé une nouvelle allocution aux Français. Annonçant la fermeture des écoles partout en France et pendant 3 semaines, puis l’interdiction de se déplacer entre régions, sauf motif impérieux, le chef de l’État a également étendu le confinement à l’ensemble du pays.

Ce jeudi matin, c’était au tour de Jean Castex de prendre la parole à l’Assemblée nationale. Détaillant l’ensemble de ces nouvelles mesures, le Premier ministre a également souhaité renforcer la répression vis-à-vis des organisateurs de fêtes clandestines. Le chef du gouvernement demande ainsi à la justice de poursuivre systématiquement les auteurs de récidives à l'origine de fêtes illégales. 

"Il sera demandé aux parquets de poursuivre systématiquement les auteurs de récidive portant sur l'organisation d'événements clandestins, susceptibles de mettre en danger la vie d'autrui", a déclaré Jean Castex aux députés. Toutefois, "ces comportements ne doivent pas masquer la résilience et la haute conscience citoyenne de l'immense majorité des Français, partout sur le territoire", a-t-il précisé. 

Lors de cette prise de parole à l’Assemblée nationale, Jean Castex a également annoncé l’interdiction de consommer de l’alcool sur l’espace public.

Visuel Paris terrasseVisuel Paris terrasseVisuel Paris terrasseVisuel Paris terrasse Confinement : la consommation d'alcool sur l'espace public interdite dans toute la france
Ce jeudi 1er avril 2021, Jean Castex a annoncé qu'il est désormais interdit de consommer de l'alcool dans les rues pour faire face au non respect des règles sanitaires. Cette interdiction vient s'ajouter à l'obligation du port du masque et à l'interdiction des rassemblements de plus de six personnes sur l'espace public. Le Premier ministre a indiqué avoir demandé une augmentation des contrôles policiers.


De son côté, Gérald Darmanin demande aux préfets et forces de l’ordre de faire preuve de fermeté lors du week-end de Pâques à venir.

Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Week-end de Pâques : fêtes privées, regroupements de personnes... Darmanin appelle à la ”fermeté”
Suite aux nouvelles annonces d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Intérieur a adressé un télégramme aux préfets et forces de l’ordre. Concernant le week-end de Pâques à venir, Gérald Darmanin leur demande une « fermeté dans la sanction » en cas de non-respect des restrictions.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche