Gilets Jaunes : " Il ne peut pas y avoir de chaos sur les Champs Elysées" prévient Didier Lallement

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 12 septembre 2020 à 10h04 · Mis à jour le 12 septembre 2020 à 10h05
Alors que les Gilets Jaunes manifestent ce samedi 12 septembre 2020 à Paris, le préfet de Police Didier Lallement s'est rendu de bon matin sur l'avenue des Champs Elysées où la manifestation est interdite." Il y a un souci de sérénité sur cette avenue qui est une vitrine de notre pays. Donc j’ai interdit ces manifestations" a-t-il alors déclaré.

Alors que les gilets jaunes prévoiyaient de se rassembler ce vendredi 11 et ce samedi 12 septembre 2020, la préfecture de police a annoncé un arrêté afin de limiter les zones de manifestation à Paris. Une mesure qui s’applique sur un axe reliant la porte Maillot et la place de la Concorde mais aussi dans un périmètre comprenant le Palais de l’Elysée ainsi que le ministère de l’Intérieur

D’autres secteurs incluant de grandes institutions parisiennes sont également concernés : l’Assemblée Nationale, de l’Hôtel Matignon, du Sénat,  le Conseil d’Etat ainsi que la Préfecture de Police. L’interdiction des rassemblements autour du mouvement des Gilets Jaunes s’appliquent aussi à certains lieux touristiques comme la Cathédrale Notre-Dame, le Champ de Mars, le Trocadéro, le Forum des Halles ainsi que la gare Saint-Lazare

Cet arrêté, annoncé ce jeudi 10 septembre 2020 sur le compte twitter de la Préfecture de Police précise également l‘interdiction du port et du transport de certains objets au sein de ces rassemblements tels que des armes, des articles pyrotechniques (fumigènes), des substances inflammables ou corrosives, des équipements de protections ou encore de quoi se dissimuler le visage. 

Ce samedi 12 septembre 2020 au matin, Didier Lallement, le préfet de police indique lors d'un point presse depuis la plus belle avenue du monde que "Il y a un souci de sérénité sur cette avenue qui est une vitrine de notre pays. Donc j’ai interdit ces manifestations" avec un avertissement : "Il ne peut pas y avoir de destructions, de chaos sur les Champs-Élysées". Il précise par ailleurs qu'outre ces zones d'interdiction, il y a des possibilités de manifestations "à condition qu’elles se passent pacifiquement, qu’il n’y ait pas de destructions". Deux cortèges, l'un au départ de Wagram, l'autre depuis Bourse sont par ailleurs autorisés. 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 11 septembre 2020 au 12 septembre 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche