Les nouvelles dates des concours pour l'enseignement

Par Cécile D. · Publié le 22 mai 2020 à 12h46 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 12h47
Alors que les écoles et les universités restent fermées, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a décidé de maintenir les concours pour l'enseignements, à savoir le Capes, l'agrégation et le concours de professeur des écoles. Ces concours auront lieu à partir du 16 juin et jusqu'à la mi-juillet. Compte tenu des circonstances exceptionnelles, des aménagements sont prévus pour ces épreuves.

Le ministère de l'Education nationale a annoncé les nouvelles dates des concours de l'enseignement vendredi 22 mai. Les candidats au Capes, à l'agrégation ou au CRPE peuvent donc se préparer pour passer leur examen du 16 juin à la mi-juillet. Le ministère a assuré que des « règles sanitaires très strictes » vont entourer ces concours afin que candidats et examinateurs ne soient pas mis en danger. Certaines épreuves seront aménagées et adaptées à la situation exceptionnelle actuelle.

Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education nationale, est intervenu sur la chaîne LCI, le 15 avril. Le ministre a notamment expliqué que les concours d'entrée dans l'enseignement, à savoir le Capes, l'agrégation et le CRPE (pour les professeurs des écoles), seraient maintenus mais que ces examens doivent être aménagés compte tenu des circonstances actuelles.

Lors de cette interview, Jean-Michel Blanquer a assuré que tous les candidats au Capes, à l'agrégation et au CRPE pourront passer leur concours d'ici le 16 juin jusqu'à la mi-juillet, afin que ces candidats ne perdent pas leur année. « Nous avons cherché à garantir que le concours puisse se passer, qu'ils puissent entrer dans l'éducation nationale dès la rentrée prochaine », a t-il précisé.

Tous les candidats devraient recevoir dans les jours qui viennent un mail personnalisé détaillant les modalités qui seront mises en place. Parmi les 250 000 personnes qui préparent ces examens, certains ont passé la partie écrite avant le confinement. Pour ceux-là, un oral est prévu en juin ou juillet, en visioconférence de préférence.

Pour les autres, « ce sera un écrit, organisé dans les conditions sanitaires qui conviennent, avec de la distance, dans des salles qui permettront cela et ce sera à partir de la mi-juin et jusqu’à la fin juillet », assure le ministre. Il ajoute que, pour ces candidats qui n'ont pas encore passé d'écrit, l'épreuve orale est reportée à l'année prochaine, « au moment de leur titularisation et seront fonctionnaires stagiaires dès le mois de septembre ».

Pour en savoir plus sur les annonces du 13 avril d'Emmanuel Macron et sur la situation des écoles et universités après le déconfinement, gardez un œil sur notre rubrique actualités.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche