Coronavirus : distribution de 2 millions de masques dans 400 gares d'île-de-France dès le 11 mai

Par Caroline J., My B. · Photos par My B. · Publié le 8 mai 2020 à 12h02 · Mis à jour le 8 mai 2020 à 14h39
Alors que le déconfinement se profile au 11 mai, la Présidente de la Région île-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé la distribution de deux millions de masques pour les usagers des transports franciliens. Cette distribution débutera dès le lundi 11 mai dans 400 gares d'île-de-France.

Edouard Philippe a présenté, le 28 avril à l’Assemblée, le plan de déconfinement du gouvernement. Afin de protéger la population française face au Covid-19, le Premier ministre a évoqué la question des masques, indiquant qu’ « il y aura assez de masques pour tout le monde, le 11 mai » et que le port du masque sera obligatoire dans les transports

Une bonne nouvelle pour toutes celles et ceux qui réclamaient le port obligatoire du masque dans les transports, comme 
la Présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse

"Le port du masque, c'est ce qui protège, et c'est ce qui protège notamment dans un milieu clos comme dans les transports dans lesquels, par définition, il sera difficile de respecter les distanciations sociales", expliquait Valérie Pécresse, surFrance Bleu Paris "donc, il nous faut des masques obligatoires". Un souhait, partagé par la Maire de Paris Anne Hidalgo puis le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou

Distribution de 2 millions de masques dans 400 gares d'île-de-France

Dans une interview pour nos confrères de France 2, le 8 mai, Valérie Pécresse a indiqué que 2 millions de masques seront distribués dans 400 gares d'île-de-France dès le lundi 11 mai et pendant les premières semaines. "Cela va permettre d'amorcer la pompe jusqu'à ce que les Franciliens puissent les acheter eux-mêmes" a-t-elle précisé. 

On rappelle que Valérie Pécresse avait dévoilé, dans le JDD, son plan pour déconfiner l'île-de-France et notamment les transports en commun franciliens. Evoquant des brigades mobiles pour désinfecter les transports et des distributeurs automatiques de gels hydroalcooliques, la Présidente de la Région avait aussi confié être "en capacité de distribuer des masques chirurgicaux pour tous les voyageurs aux entrées des gares pendant les trois premières semaines du déconfinement".

Valérie Pécresse avait également indiqué que "tous les points de vente du réseau, ainsi que les distributeurs automatiques, proposeront les masques chirurgicaux au prix fixé par Bercy de 95 centimes".

Sachez aussi que la Présidente d'Île-de-France Mobilités a fait signer une charte rendant obligatoire une "attestation employeur" pour utiliser les transports publics aux heures de pointe. 

Des masques en tissu distribués aux détenteurs d’un passe Navigo

Dans les colonnes du Parisien, le 26 avril, Valérie Pécresse avait également expliqué que deux millions de masques en tissu seront distribués aux usagers des transports publics de la région francilienne. « Comme l’Etat ne semble pas prêt à distribuer des masques, nous allons le faire… Je suis une pragmatique. Et nous voulons que l’activité reprenne car, derrière la crise sanitaire, il va y avoir une crise économique et sociale extrêmement dure » avait-elle expliqué. Dans un entretien pour le JDD paru le 3 mai, la Présidente de la Région île-de-France précisait que ces masques en tissu "seront distribués aux détenteurs d’un passe Navigo, disponibles aux guichets". 

Grand plan de désinfection et télétravail... les autres propositions de Valérie Pécresse

Concernant l'inquiétude des voyageurs franciliens à reprendre les transports, Valérie Pécresse recommande un grand civisme « Si vous êtes fiévreux, ne prenez pas les transports et consultez un médecin immédiatement. La Région, avec l’Agence régionale de santé, va participer à une politique de tests massifs pour les franciliens, avec une possibilité de quarantaine dans les chambres d’hôtels ». 

Par ailleurs, concernant les masques grand public, on rappelle que les pharmacies sont désormais autorisées à en vendre dans leurs officines. De leur côté, les buralistes pourront commercialiser des masques pour tous dès le 4 mai, ainsi que quelques enseignes de la grande distribution.

Valérie Pécresse souhaite également que toutes les stations et les gares soient désinfectées : "Nous avons demandé, en tant qu'autorité organisatrice des transports, Île-de-France Mobilités, à ce que les opérateurs mettent en place un grand plan de désinfection et, au-delà, une politique de nettoyage des rames qui sera évidemment sans commune mesure avec ce qui se faisait avant. Il y aura des distributions de gels hydroalcooliques et je pense qu'il faut que dans chaque magasin de gares, de stations, on puisse vendre des masques, qu'on puisse vendre du gel et éventuellement des gants", avait-elle précisé le 17 avril sur France Bleu Paris.

Il faut savoir que même aujourd'hui, alors que le confinement n'est pas encore levé, certaines lignes de bus ou de tramways d'Ile-de-France restent bondées aux heures de pointe. Impossible dans ces conditions de respecter les consignes de distanciation sociale.

Valérie Pécresse invite aussi à favoriser le télétravail après le 11 mai afin d'éviter un afflux massif dans les transports. 


Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche