Vacances annulées : les "avoirs imposés" refusés par l'Union européenne

Par Rizhlaine F. · Publié le 26 avril 2020 à 17h47 · Mis à jour le 26 avril 2020 à 17h47
Suite à l'annulation des vols et des vacances en raison de l'épidémie de coronavirus, l'Union européenne rejette les avoirs imposés par les compagnies aériennes et les voyagistes.

Avec l'épidémie de coronavirus, nombreux sont ceux qui ont vu leur projets de vacances partir en fumée. Tandis que chaque pays appliquait des mesures de plus en plus radicales afin de limiter la propagation du virus. Le trafic aérien a chuté, les frontières de l'espace Schengen sont fermées jusqu'à nouvel ordre, et le confinement ne permet pas le départ en vacances. Autant de facteurs qui ont entrainé l'annulation des réservations pour les vacanciers sur cette période de crise sanitaire

Qui dit annulation, dit dédommagement et les modalités de remboursement diffèrent selon les plateformes de réservation. Certaines compagnies aériennes et voyagistes ont alors proposé des avoirs sur les vols annulés. Une solution qui selon le Courrier International aurait été soutenue par le gouvernement allemand face à l'Union européenne afin de limiter les risques de faillite pour les voyagistes.

L'Allemagne aurait donc ainsi proposé la suspension temporaire des remboursements au profit des avoirs pour les vols annulés. Une proposition qui a été refusée par l'Union européenne : les consommateurs seraient donc en droit de réclamer un remboursement si ils ne souhaitent pas bénéficier d'un avoir. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche