Prix des Libraires 2020 : Akira Mizubayashi, récompensé pour son roman Âme brisée

Par Caroline J. · Publié le 4 juin 2020 à 10h32 · Mis à jour le 4 juin 2020 à 10h40
L’auteur Akira Mizubayashi, qui écrit aussi bien en japonais qu’en français, a été récompensé par le Prix des Libraires 2020 pour son roman "Âme brisée".

Pendant le confinement, de nombreux Français ont retrouvé le plaisir simple de la lecture. Que ce soit sur tablette ou avec un bon bouquin papier, la lecture s’est avérée être une activité favorite pour beaucoup. Alors, peut-être avez-vous profité de vos longues journées confinées pour découvrir le dernier roman de Akira Mizubayashi, intitulé "Âme brisée". Publié chez Gallimard le 29 août 2019, ce livre a permis à son auteur japonais de décrocher le Prix des Libraires 2020, souvent qualifié de prix dénicheur de talents.

Grâce à ce prix prestigieux qui existe depuis 1955, Akira Mizubayashi rejoint la longue liste d’auteur(e)s primé(e)s par cette récompense. On pense bien évidemment à Franck Bouysse, lauréat l’an dernier, mais aussi à Patrick Modiano, Philippe Delerm, Marc Dugain, Pierre Assouline, Delphine de Vigan, Fred Vargas, Yasmina Khadra

Avec son roman qui explore la question du souvenir, du déracinement et du deuil impossible, Akira Mizubayashi a réussi à devancer Santiago Amigorena, Michel Bernard, Catherine Blondeau, et Caroline Laurent, également en compétition pour le Prix des Libraires 2020.

Résumé de Âme brisée : Tokyo, 1938. Quatre musiciens amateurs passionnés de musique classique occidentale se réunissent régulièrement au Centre culturel pour répéter. Autour du Japonais Yu, professeur d'anglais, trois étudiants chinois, Yanfen, Cheng et Kang, restés au Japon, malgré la guerre dans laquelle la politique expansionniste de l'Empire est en train de plonger l'Asie. Un jour, la répétition est brutalement interrompue par l'irruption de soldats. Le violon de Yu est brisé par un militaire, le quatuor sino-japonais est embarqué, soupçonné de comploter contre le pays. Dissimulé dans une armoire, Rei, le fils de Yu, onze ans, a assisté à la scène. Il ne reverra jamais plus son père... L'enfant échappe à la violence des militaires grâce au lieutenant Kurokami qui, loin de le dénoncer lorsqu'il le découvre dans sa cachette, lui confie le violon détruit. Cet événement constitue pour Rei la blessure première qui marquera toute sa vie...

Informations pratiques

Site officiel
prix-des-libraires.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche