Agriculture : Julien Denormandie souhaite une alimentation française "durable et de qualité"

Par Alexandre G. · Publié le 7 juillet 2020 à 17h19 · Mis à jour le 7 juillet 2020 à 17h19
Le fraîchement nommé ministre de l'Agriculture a annoncé lors de sa première conférence de presse sa détermination à proposer une "alimentation française durable et de qualité", qui permettrait dans le même temps de mieux valoriser le travail des agriculteurs.

"Je serai le ministre des agriculteurs". Tel est le crédo du nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, fraîchement nommé à ses nouvelles fonctions après l'annonce du gouvernement Castex ce lundi 6 juillet. Au lendemain de sa nomination, le proche d'Emmanuel Macron a tenu à souligner combien il était "déterminé" à revaloriser le travail des agriculteurs, avant de préciser qu'il sera le ministre "d'une alimentation française durable et de qualité". 

Lors de sa conférence de presse inaugurale, l'ancien ministre délégué à la Ville et au Logement a donné les grandes lignes de sa politique en précisant les objectifs essentiels pour les mois à venir : "je crois, c'est ma méthode, au dialogue, à l'accompagnement, au rassemblement et non à l'opposition stérile", précise-t-il. À propos des objectifs à atteindre, Julien Denormandie se veut réaliste et estime que "les défis qui sont face à nous évidemment restent immenses"

Sauf que le jeune ministre d'à peine quarante printemps n'est pas du genre à se laisser abattre, puisqu'il a affirmé avec vigueur son ambition de poursuivre "avec détermination" le travail engagé par son prédécesseur Didier Guillaume dans le but d'améliorer les revenus des agriculteurs. Pour l'heure, la libre-concurrence du marché des matières premières, plus particulièrement dans la zone euro, continue de précariser la situation des agriculteurs. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche