Pollution : une nappe toxique contamine la Méditerranée

Par Cécile D. · Publié le 24 juillet 2020 à 13h28 · Mis à jour le 24 juillet 2020 à 13h28
Une fuite accidentelle de produit très corrosif venant du complexe pétrochimique Lavéra, à Martigues (13), s'est déversée dans la Méditerranée. Une nappe toxique s'est formée en mer dans la nuit du 22 au 23 juillet 2020.

L'entreprise industrielle de PVC Kem One a reconnu une fuite accidentelle d'agent chimique corrosif, venant de son complexe pétrochimique Lavéra, situé à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. La fuite, survenue dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juillet 2020, a provoqué une nappe acide polluante grande de six hectares dans la Méditerranée.

Dans un communiqué, Kem One explique que la fuite a été détectée peu avant deux heures du matin, « au niveau d'un bac de stockage de solution de chlorure ferrique au sein de l'atelier de production du site de Kem One à Lavéra ». L'entreprise ajoute qu'un « épandage accidentel de cette fuite vers le réseau d'égoût pluvial s'est produit, ayant entraîné un rejet liquide vers l'anse d'Auguette ». Le produit répandu dans la nature est notamment utilisé pour le traitement des eaux usées. Au contact de la mer, il s'est transformé en solution acide marron.

Face à ce grave problème écologique, la préfecture a émis un arrêté interdisant la navigation de plaisance, la pêche maritime, la plongée sous-marine et la baignade dans la partie Sud du golfe de Fos, de la plage de Ponteau au cap Couronne. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a assuré que « les dégâts qui constatés seront réparés par les responsables ».

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche