Coronavirus : fermeture des bars à 22h confirmée à Paris

Par Caroline J. · Photos par Rizhlaine F. · Publié le 25 septembre 2020 à 12h32 · Mis à jour le 26 septembre 2020 à 11h48
Paris et la petite couronne sont désormais en alerte renforcée. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 23 septembre 2020 lors de son point presse hebdomadaire. Par conséquent, plusieurs mesures restrictives ont été prises, comme la fermeture anticipée des bars au maximum jusqu'à 22 heures, à compter du lundi 28 septembre. Une restriction confirmée le 25 septembre par la Préfecture de police.

C’était une restriction que beaucoup redoutaient… Face à la hausse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, plusieurs zones sont passées en alerte renforcée. Il s’agit désormais de zones où le virus circule de façon très intense. C’est notamment le cas des métropoles de Bordeaux, Lyon, Nice, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble et Montpellier. Paris et la petite couronne, à savoir les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94), sont aussi concernées.

Mais alors, quelles sont les conséquences pour ces zones en alerte renforcée ? Le 23 septembre, le ministre de la Santé a annoncé plusieurs nouvelles mesures restrictives parmi lesquelles la jauge des rassemblements abaissée à 1000 personnes, mais aussi l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public.

Autre annonce forte prise par le gouvernement ? La fermeture anticipée des bars à compter du lundi 28 septembre. A Paris et la petite couronne, les bars ne pourront donc pas rester ouverts au-delà de 22h. Le ministre de la Santé a précisé que l'heure serait décidée par le préfet, après concertation des élus. « Cette mesure sur les bars entrera en vigueur lundi pour laisser le temps utile à cette concertation. En tout état de cause, les bars ne pourront pas rester ouverts au-delà de 22 heures, dans l'ensemble de ces territoires » a insisté Olivier Véran

Le 25 septembre, l’AFP indique que cette fermeture des bars à 22h est confirmée à Paris. « Nous allons utiliser la souplesse maximale accordée aux préfets pour l'horaire de fermeture des débits de boissons, à savoir 22h », indique la Préfecture de police dans un message adressé aux maires d'arrondissement. 

"Nous tenons à préserver les restaurants (au sens, qui ne sert pas d'alcool sans nourriture) de cette mesure, ils pourront donc continuer à fonctionner normalement. Il faut être conscients du fait que la ligne de partage entre bars et restaurants, en droit, est complexe, mais nous pensons avoir trouvé un moyen d'objectiver cela dans l'arrêté " ajoute la Préfecture de police. 

On imagine le désarroi des propriétaires de bars parisiens, déjà fragilisés par la crise du Coronavirus. On rappelle qu’à Marseille, placée en alerte maximale, le ministre de la Santé a annoncé la fermeture totale des bars et des restaurants, ainsi que tous les établissements recevant du public, « sauf s'il existe un protocole sanitaire strict déjà mis en place ».

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche