Coronavirus: Paris en zone d'alerte maximale, les nouvelles mesures annoncées

Par Alexandre G., Caroline J. · Photos par My B. · Publié le 5 octobre 2020 à 18h19 · Mis à jour le 6 octobre 2020 à 09h31
Comme l'a annoncé le Premier ministre, Paris et la petite couronne passent en zone d'alerte maximale. Ce lundi 5 octobre 2020 à 11h30, le préfet de police de Paris a dévoilé et détaillé les nouvelles restrictions qui entrent en vigueur mardi 6 octobre 2020. Les bars doivent fermer leurs portes, les fêtes et rassemblements sont interdits ou limités, et de nombreux établissements comme les clubs de jeux sont obligés de fermer. Les restaurants peuvent rester ouverts, avec un protocole sanitaire renforcé.

Alors que Marseille et la Guadeloupe sont classées en zone d’alerte maximale depuis le 23 septembre dernier, tous les regards sont désormais tournés vers les 11 grandes villes placées en zone d’alerte renforcée et notamment vers Paris. Face aux derniers chiffres communiqués par les autorités sanitaires, la capitale vient de rejoindre la Cité phocéenne sur la nouvelle carte des indicateurs.

Le 4 octobre au soir, Matignon a en effet annoncé que Paris et la petite couronne (les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne) passent en zones d'alerte maximale. Par conséquent, plusieurs nouvelles restrictions ont été dévoilées ce lundi 5 octobre 2020 à 11h30 lors d'une conférence de presse par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Elles entreront en vigueur mardi et dureront 15 jours, et se découpent en trois grands axes : limiter les grands rassemblements, prévenir le brassage de la population et reconduire les mesures déjà en vigueur. 

Les nouvelles mesures à Paris et en petite couronne : 

En revanche, Matignon a indiqué à l'AFP que les restaurants pourront rester ouverts en zone d'alerte maximale avec la mise en place d'un protocole sanitaire renforcé. Une annonce qui redonne le sourire aux restaurateurs d'Aix et de Marseille qui vont ainsi pouvoir rouvrir les portes de leur établissement dès ce 5 octobre à midi. 

On rappelle que trois critères sont pris en compte par le gouvernement pour faire passer un département en zone d'alerte maximale : un taux d'incidence supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants, un taux d'incidence supérieur à 100 cas pour 100 000 personnes chez les 65 ans et plus, et enfin les zones où la part des patients atteints du COVID-19 en services de réanimation est supérieure à 30%. À Paris, le seuil de vigilance a été dépassé sur les trois critères, ce qui a déclenché le classement de la capitale en zone d'alerte maximale. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche