Coronavirus : les différences entre zone d'alerte, alerte renforcée et alerte maximale

Par Laurent P. · Publié le 24 septembre 2020 à 11h08 · Mis à jour le 26 septembre 2020 à 17h38
Dans la lutte contre le coronavirus, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé lors d'un point de situation, mercredi 23 septembre 2020, plusieurs mesures restrictives à travers une nouvelle cartographie, divisée en trois zones : Alerte, Alerte renforcée et Alerte maximale, auxquelles s'ajoute l'Etat d'urgence... Quelles sont les différences entre elles ? Quelles sont les restrictions mises en place dans chacune ? On fait le point !

De nouvelles mesures drastiques contre le coronavirus... Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé lors d'un point de situation, mercredi 23 septembre 2020, de nouvelles restrictions pour de nombreux départements via une toute nouvelle cartographie. Celle-ci se divise désormais en trois zones dans les tonalités rouges, ayant chacune plusieurs différences entre elles.

On retrouve ainsi les zones d'alerte, en rose, les zones d'alerte renforcée, en rouge, et les zones d'alerte maximale, en rouge écarlate. Trois zones auxquelles s'ajoute un autre stade d'alerte, l'État d'urgence sanitaire, qui implique d'autres mesures. Mais quelles sont les différences entre ces stades d'alerte ? Quelles sont les restrictions qui doivent y être appliquées ? On vous explique tout !

Carte de France Covid le 23 septembre : 90 départements en situation de vulnérabilitéCarte de France Covid le 23 septembre : 90 départements en situation de vulnérabilitéCarte de France Covid le 23 septembre : 90 départements en situation de vulnérabilitéCarte de France Covid le 23 septembre : 90 départements en situation de vulnérabilité

Zone d'alerte - en rose :

Qui est concerné ? Les départements affichant un taux d’incidence entre 50 et 150 cas de coronavirus pour 100 000 habitants. Au total, 69 départements sont concernés (53 départements, ainsi que ceux en alerte renforcée et maximale bien qu'ils aient des mesures de restrictions différentes).

Quelles sont les mesures prises ?

  • Dans ces zones, la jauge des rassemblements privés (mariages, fêtes de famille, anniversaires, etc.) a été baissée à 30 personnes. 
  • À noter que les préfets ont la possibilité de prendre d'autres mesures restrictives en cas d'évolution des cas de contamination.

Zone d'alerte renforcée - en rouge :

Qui est concerné ? Les départements affichant un taux d’incidence entre 150 et 200 cas de coronavirus pour 100 000 habitants, et où le taux d’incidence dépasse 50 chez les personnes âgées. Au total, 14 départements sont concernés, principalement celles comprenant les grandes villes comme Bordeaux, Lyon, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Nice, Parie et la petite couronne, Rennes ou encore Montpellier.

Quelles sont les mesures prises ? 

  • Dans ces zones, la jauge des rassemblements privés (mariages, fêtes de famille, anniversaires, etc.) a été baissée à 10 personnes. 
  • Pour les grands événements, la jauge maximale des rassemblements a été baissée à 1000 personnes, à la condition que les mesures sanitaires déjà mises en place soient respectées à la lettre. Des dérogations doivent pouvoir être mises en place.
  • Les grandes fêtes locales ou étudiantes sont en revanche interdites, et les salles de fêtes ou associatives devront restés portes closes. 
  • Les bars doivent fermer au plus tard à 22h. 
  • Fermeture des gymnases et salles de sport
  • Le télétravail est fortement recommandé.

Zone d'alerte maximale - en rouge écarlate :

Qui est concerné ? Les départements affichant un taux d’incidence entre 250 et 300 cas de coronavirus pour 100 000 habitants, où le taux d’incidence dépasse 100 chez les personnes âgées et où les patients atteints du virus occupent plus de 30% des places en réanimation. Au total, seules la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe sont concernées.

Quelles sont les mesures prises ? 

  • Fermeture complète des bars et restaurants qui bénéficieront de compensations financières de l'État pendant cette période.
  • Fermeture des EPR (établissement recevant du public) à l'exception de ceux ayant mis en place un protocole sanitaire strict et déjà en vigueur. Les commerces et lieux culturels (cinémas, théâtres, salles de spectacles, etc.) ne sont pas concernés non plus.
  • Les enterrements ne font pas partie des événements compris dans ces mesures.

Zone d'État d'urgence sanitaire :

Qui est concerné ? Aucun département pour le moment. Ce stade d'alerte concernera les territoires où les services de réanimation seront saturés.

Quelles sont les mesures prises ? Aucune mesure précise n'a été annoncée à ce sujet par le ministre de la Santé, mais il est à prévoir un reconfinement partiel et ciblé.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche