Coronavirus : mariages, réunions familiales... les rassemblements privés désormais limités

Par Laurent P. · Publié le 23 septembre 2020 à 20h26 · Mis à jour le 24 septembre 2020 à 11h19
Lors d'un point de situation sur la lutte contre le coronavirus mercredi 23 septembre 2020, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que les rassemblements privés seraient limités à 30 personnes dans les départements en alerte, ainsi qu'à 10 personnes dans les départements en alerte renforcée, pour au moins deux semaines. Mariages, fêtes familiales, anniversaires, événements associatifs... On fait le point.

De nouvelles mesures fortes contre le coronavirus ! Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé lors d'un point de situation mercredi 23 septembre 2020 que les rassemblements seraient limités à 30 personnes pour les événements privés dans les départements en alerte, et à 10 personnes pour les départements en alerte renforcée, le tout dès le samedi 26 septembre. "Les fêtes, les mariages, les tombolas, les événements associatifs, les anniversaires, les communions devront se tenir en petit comité", a ainsi expliqué le ministre.

Il poursuit en indiquant que "les salles des fêtes, les autres établissements recevant ce type d'événements devront respecter cette jauge de 30 personnes", ainsi que celle de 10 personnes pour les départements concernés. Pour d'autres restrictions concernant ces rassemblements, la décision est laissée aux préfets. Des événements familiaux sur lesquels de nombreux médecins mettaient en garde samedi 12 septembre, allant même jusqu'à demander leur interdiction dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche.

"Évitez, autant que possible, les rassemblements privés. Plus une pièce est petite, plus elle contient de monde, moins elle est aérée, et plus vous augmentez les risques. Réduisez le nombre de personnes présentes dans le cadre privé. Si possible, reportez toute réunion", insistaient-ils alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 ne cesse d’augmenter en France.

De son côté, Renaud Muselier, président de la région PACA, s’était prononcé pour l’interdiction de certaines fêtes. "Il faut interdire les fêtes de mariage. Vous vous mariez, mais vous ne faites pas la fête derrière, vous attendez. Parce que vous vous embrassez tout le temps dans les mariages", expliquait-il dimanche 13 septembre sur RTL. "Et pour les enterrements, il faut à nouveau limiter à 20 personnes", a-t-il ajouté. Des enterrements qui, eux, ne sont pas concernés par les mesures annoncées par Olivier Véran.

À noter que d’autres pays européens ont déjà décidé de limiter les rassemblements privés. C’est notamment le cas de l’Espagne où les rassemblements familiaux de plus de 10 personnes sont interdits. Au Royaume-Uni, les rassemblements privés de plus de six personnes sont aussi interdits depuis le 14 septembre. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche