Coronavirus : mariages, soirées étudiantes, les fêtes privées interdites en France

Par Rizhlaine F. · Publié le 15 octobre 2020 à 15h01 · Mis à jour le 15 octobre 2020 à 15h27
Alors que la France traverse une seconde vague d'épidémie de coronavirus, l'état d'urgence sanitaire est à nouveau enclenché. Parmi les nouvelles mesures qui entrent en vigueur se trouvent l'interdiction des fêtes privées dans les ERP sur l'ensemble du territoire français. Mariages, fêtes familiales, anniversaires, événements associatifs... On fait le point.

De nouvelles mesures fortes contre le coronavirus ! Ce jeudi 15 octobre 2020, au lendemain de l'allocution du président Emmanuel Macron et suite à l'enclenchement de l'état d'urgence sanitaire, le gouvernement Castex a précisé les restrictions et dispositifs qui entrent en vigueur. Objectif ? Affronter la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus qui a déjà débuté en France.

Outre le couvre-feu, le gouvernement entend limiter au maximum les rassemblements privés, propices à la naissance de nouveaux clusters. Ainsi désormais sur l'ensemble du territoire, les fêtes privées dans les ERP (Établissements recevant du public) sont interdits. "«Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites» a ainsi déclaré le premier ministre Jean Castex.

Mariages, anniversaires ou encore soirées étudiantes, il n'en est donc plus question de les célébrer au sein des ERP. Jusque là, cette mesure ne concernait que les zones d'alerte maximale, le reste du territoire étant soumis à une jauge d'accueil limitée à 30 convives. Désormais, elle s'applique sur la France entière. Le gouvernement préconise également le respect de la règle des 6 dans la sphère privée.

Visuel Paris nuages arc de triompheVisuel Paris nuages arc de triompheVisuel Paris nuages arc de triompheVisuel Paris nuages arc de triomphe Coronavirus : Règle des 6, rassemblements public ou privés : qu’est-ce qui est interdit ?
Lors de son allocution du 14 octobre 2020, Emmanuel Macron a évoqué la ”règle des 6”, à appliquer lors des rassemblements privés afin d'endiguer l'épidémie de Coronavirus. Mais de quoi s'agit-t'il exactement ?

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche