Coronavirus : à Marseille et Aix, réouverture des restaurants sous conditions

Par Caroline J., Julie M., Laurent P. · Publié le 4 octobre 2020 à 21h22 · Mis à jour le 5 octobre 2020 à 09h39
Après avoir été contraint de fermer leurs portes le 27 septembre dernier en raison de la hausse des nouveaux cas de Coronavirus, les restaurants vont pouvoir rouvrir dès le 5 octobre dans la métropole d'Aix-Marseille, mais sous réserve de l'application d'un protocole sanitaire renforcé. C'est ce qu'a annoncé l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie ce dimanche soir.

Après avoir été contraints de fermer leurs portes à la suite de l'annonce des mesures du gouvernement, par le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'un point de situation hebdomadaire, les restaurants de Marseille et d'Aix vont pouvoir rouvrir dès le lundi 5 octobre 2020 à midi... Mais cette réouverture se fera sous réserve de l'application d'un protocole sanitaire renforcé

Ce 4 octobre au soir, l’UMIH 13 (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) a en effet annoncé, via un communiqué, que les restaurants d'Aix-en-Provence et de Marseille pourront rouvrir « dès demain, lundi, sous réserve de l'application de nouvelles mesures sanitaires qui seront précisées dans l'arrêté préfectoral à paraître lundi ».

Toujours dans ce communiqué, Bernard Marty, Président de l’UMIH 13, a détaillé quelques-unes de ces conditions comme la tenue d'un cahier de rappel, la mise en place de 1,5 mètres entre chaque table, le règlement de l'addition à table, sans oublier la fermeture des établissements à 22h.

L’UMIH 13 précise aussi que cet "arrêté sera pris pour 15 jours et évoluera en fonction des données statistiques liées a la pandémie".

Et les bars alors ? Le 5 octobre, sur LCI, l'UMIH 13 a indiqué que "les bars et les cafés, ne disposant pas d'une cuisine, ne pourront pas rouvrir".

On rappelle que la métropole d'Aix-Marseille est placée en alerte maximale ; c'est-à-dire avec « un taux d'incidence supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants dans la population générale », mais aussi avec « un taux d'incidence supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants chez les personnes âgées ». Enfin, dans cette zone, au moins 30 % des lits de réanimation à l’échelle de la région sont occupés par des patients atteints de Covid-19.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche