France Télévisions : Roselyne Bachelot confirme l'arrêt de France Ô

Par Caroline J. · Publié le 5 août 2020 à 12h22 · Mis à jour le 5 août 2020 à 12h32
Arrêt de la chaîne France Ô à compter du 23 août 2020 et sursis d’un an pour France 4. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a confirmé la décision prise par le gouvernement concernant l'avenir des chaînes de France Télévisions.

C’était une décision attendue par beaucoup ; celle concernant l'avenir des chaînes de France Télévisions. Dans un communiqué paru le 4 août 2020, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a confirmé « au terme du plein déploiement du pacte de visibilité pour les Outre-Mer, l’arrêt de la chaîne France Ô à compter du 23 août 2020 ».

« Après le lancement du portail numérique dédié aux Outre-mer le 3 juin dernier, dont les premières audiences sont encourageantes, il apparaît que toutes les conditions sont désormais réunies pour procéder à l’arrêt de France Ô qui, avec une part d’audience de 0,3%, n’apparaît plus comme une offre adaptée en matière de visibilité des Outre-mer » rajoute le ministère de la Culture qui précise que « cet arrêt ne donnera lieu à aucun licenciement ».

En revanche, la ministre a annoncé le report d’un an de l’arrêt de la chaîne France 4 pour « assurer la transition nécessaire à la montée en puissance de l’offre jeunesse délinéarisée de France Télévisions » en référence à Okoo, lancé fin 2019, et à Lumni, la plate-forme qui regroupe l’ensemble des contenus éducatifs de l’audiovisuel public.

Comme le précise le ministère de la Culture, « France 4 s’est révélée un instrument essentiel de soutien à la continuité pédagogique » pendant la période du confinement. Alors, « dans un contexte sanitaire qui demeure incertain, le report momentané de la fermeture d’une chaîne avec des programmes destinés à la jeunesse et pouvant servir de relais pédagogique complémentaire, apparaît souhaitable » indique le ministère.

Le Gouvernement, sous l’autorité du Président de la République, a donc décidé de reporter d’un an l’arrêt de la chaîne France 4, « dont la grille sera adaptée, durant cette phase de transition, par France Télévisions » rajoute le ministère.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche