Invasion de guêpes à Paris : c'est parti pour durer jusqu'en octobre

Par Rizhlaine F. · Publié le 9 septembre 2020 à 10h46 · Mis à jour le 9 septembre 2020 à 10h57
À Paris, les guêpes semblent faire leur révolution. Cet été 2020, on jurerait même qu'elles sont particulièrement nombreuses dans la capitale. Ce n'est pas qu'une impression : un hiver doux et un long confinement ont favorisé la prolifération de ces insectes dans la région. Résultat : 5 fois plus de guêpes que d'ordinaire. Et c'est parti pour durer : cette invasion de guêpe devrait se poursuivre au moins jusqu'en octobre.

Elles s'invitent à nos tables lors de nos déjeuners en terrasse, elles tournent autours de nos verres lors des apéros. À leur approche, certains sont tétanisés, d'autres révèlent leur âme de chasseur. Vous aussi vous l'avez remarqué, les guêpes paraissent particulièrement nombreuses en ce moment à Paris. Mais pourquoi nous envahissent-elles autant ? 

Il faut dire que les astres semblent s'être alignés pour favoriser la prolifération de ces insectes. L'hiver 2020 a été doux, très doux, voire même trop doux pour les parisiens qui espéraient voir Paris sous la neige. Le confinement, l'absence d'humains dans les espaces verts, ainsi que le printemps ensoleillé qui nous narguait à travers nos fenêtres complètent l'équation.

Les grandes gagnantes de cette période inédite, ce sont les guêpes qui ont ainsi pu s'approprier la capitale. Et si d'ordinaire elles disparaissent à l'arrivée de l'automne, cette année la météo s'annonce plus douce et elles devraient alors encore s'inviter à nos tables jusqu'en octobre 2020. Il va falloir s'y habituer : le réchauffement climatique n'arrangera pas les choses.

Alors gare aux allergies, car elles sont bel et bien plus nombreuses cette année et paraissent même plus agressives que d'ordinaire. Il faut être particulièrement vigilant par exemple si vous avez laissé une canette de soda ouverte sans surveillance : une invitée indésirable à rayures peut s'y être glissée à votre insu et ça peut faire mal. Évitons également les gestes brusques en leur présence : contrairement aux abeilles qui piquent une seule fois et meurent ensuite, les guêpes peuvent attaquer à plusieurs reprises. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche