La Ville de Paris inflige une amende à Amazon Prime pour une publicité sauvage

Par Alexandre G. · Publié le 9 septembre 2020 à 10h49 · Mis à jour le 9 septembre 2020 à 10h50
La société de livraison américaine s'est fait sanctionner par la Ville de Paris pour avoir affiché sur un mur une publicité sans aucune autorisation. C'est sur le mur d'expression libre de la pointe Poulmarch, situé dans le 10e arrondissement, que l'affichage publicitaire est resté plusieurs jours.

Amazon s'affiche illégalement dans Paris. Pour mettre en avant son service de streaming vidéo, la société d'e-commerce Amazon a installé sur un mur d'expression libre, situé dans la quartier de "la pointe Poulmarch" dans le 10e arrondissement une publicité grandeur nature. Sauf que comme son nom l'indique, le mur est spécifiquement réservé aux artistes de rue qui y exposent leurs fresques. 

Ainsi, la maire du 10e arrondissement de Paris n'a pas hésité à réagir à cette publicité sauvage sur son compte Twitter. Alexandra Cordebard a précisé que "un procès-verbal a été dressé par les agents de Paris à Amazon Prime Vidéos et les frais d'enlèvement par les services de la ville seront intégralement facturés à l'entreprise".  

Sur le mur, les passants peuvent y lire le message "Plus viral qu'une fête sans masques", avec le logo de la firme "Prime Vidéo" en bas à droite. Dans tous les cas, la fresque du géant américain n'a absolument pas sa place sur un espace dédié à l'expression libre, et non pas à l'affichage publicitaire. On rappelle que l'affichage sur la voie publique est régi par une loi datant du 29 juillet 1881. C'est la responsabilité de la municipalité de faire appliquer des sanctions en cas d'affichage illégal. Pour l'heure, aucun montant n'a été communiqué par la Mairie du 10e concernant l'amende infligée à Amazon.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche