Donald Trump exige le contrôle total de TikTok, l'accord commercial avec Oracle et Walmart rejeté

Par Elodie D., Alexandre G. · Publié le 22 septembre 2020 à 10h31 · Mis à jour le 22 septembre 2020 à 10h31
Oracle et Walmart ont été choisis par Bytedanse pour rentrer dans son capital, une condition sine qua non pour que l'application TikTok reste disponible aux Etats-Unis après l'ultimatum lancé par Donald Trump. L'autre application chinoise de messagerie instantanée WeChat est interdite depuis ce dimanche 20 septembre. Le président américain a changé d'avis et affirme que "l'affaire ne sera pas conclue" tant que les deux firmes américaines n'ont pas le contrôle total de TikTok US.

Le contrôle total de TikTok, sinon rien. Tel est le message adressé ce lundi 21 septembre par le président américain. L’application chinoise devait être interdite aux États-Unis dimanche 20 septembre, accusée par Donald Trump d’espionnage au profit de la République populaire de Chine, tout comme WeChat. Le président des États-Unis avait exigé des deux entreprises chinoises de faire entrer des entreprises américaines dans leur capital afin de continuer à pouvoir être disponibles pour les Américains.

Le géant Microsoft était en pôle position pour racheter les activités américaines du réseau social TikTok. Faute d’avoir trouvé un accord avec l’application chinoise, le rachat n’a pu avoir lieu. In extremis, TikTok a proposé à Oracle d’être son partenaire technologique et à Walmart d’être son partenaire commercial avec la possibilité d’acquérir jusqu’à 20 % du capital de TikTok. Couplé avec les fonds General Atlantic et Sequoia, la part totale des investisseurs américains serait de 53 % selon le « Wall Street Journal ».

Surtout que la société chinoise se serait engagée à embaucher au moins 25 000 personnes aux États-Unis, à ouvrir un siège au Texas et à verser une donation de 5 milliards de dollars pour l’éducation des jeunes Américains.

Alors que Trump donnait la veille sa bénédiction : « S’ils le concrétisent tant mieux. Si ce n’est pas le cas, ça ira aussi », le président américain semble avoir changé une nouvelle fois d'avis. Dans une interview donnée à Fox News au soir de l'annonce, le président américain l'a affirmé : "Oracle et Walmart vont l'acheter, ils en auront le contrôle total". Et si jamais ByteDance préserve environ 80% de l'actionnariat ? "S'ils le font, nous ne conclurons tout simplement pas l'affaire" conclut-il. En face, le rédacteur en chef du Global Times, un média chinois, confirme que le gouvernement chinois n'acceptera pas non plus l'accord dans sa forme actuelle. 

Pour calmer le jeu et laisser le temps d’apprécier l’offre, le retrait de l’application des App Store est reporté au 27 septembre. Selon une porte-parole de TikTok, « Nous sommes heureux que la proposition de TikTok, Oracle et Walmart résolvent les problèmes de sécurité soulevés par l’administration américaine et règle les questions concernant l’avenir de TikTok aux États unis ». Une affirmation balayée d'un revers de main par les exigences de la Maison Blanche. 

Aucun accord n’a été trouvé pour WeChat. D’après un responsable américain, la plateforme qui appartient au géant chinois Tencent, sera quasiment désactivée aux États-Unis.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche