Twitter suspend le compte de Donald Trump "de manière permanente"

Par Alexandre G. · Publié le 9 janvier 2021 à 10h42 · Mis à jour le 9 janvier 2021 à 10h42
Le président des États-Unis ne pourra définitivement plus utiliser son compte @realDonaldTrump sur l'oiseau bleu. Après avoir d'abord menacé de manière temporaire le président sortant, Twitter a décidé de durcir le ton et de suspendre "de manière permanente" face à des tweets qui comportaient "de nouvelles incitations à la violence" selon Twitter.

L'histoire d'amour entre Donald Trump et Twitter prend fin. D'autres diraient que celle entre le président sortant et les États-Unis semble également à bout de souffle. À quelques jours de la fin de son mandat en tant que président des États unis et au lendemain des incidents survenus à Washington, où des manifestants pro-Trump ont pénétré dans le Capitole américain, faisant souffler un vent de panique partout dans le monde, la bataille médiatique prend un nouveau tournant

En effet, Twitter avait d'abord suspendu temporairement le compte personnel du président des États-Unis, @realDonaldTrump (88 millions d'abonnés), ce mercredi, jour d'émeute. Cette fois, "après examen approfondi des tweets récents de @realDonaldTrump et du contexte actuel, notamment comment ils sont interprétés, nous avons suspendu le compte indéfiniment à cause du risque de nouvelles incitations à la violence" explique le réseau de l'oiseau bleu.

Avant cette intervention et les séquences de chaos enregistrées mercredi dernier, Donald Trump avait lui-même enjoint ses partisans à se mobiliser à Washington, déclenchant par la suite une crise politique sans précédent avec un parlement américain assiégé par sa population.

En réponse, c'est via le compte (officiel) de la présidence (@Potus) que Trump s'est exprimé : "Twitter est allé encore plus loin dans le muselage de la liberté d'expression, et ce soir, les employés de Twitter ont coordonné avec les démocrates et la gauche radicale le retrait de mon compte de leur plate-forme, pour me faire taire, moi, et VOUS, les 75 000 000 de grands patriotes qui ont voté pour moi" s'alarme-t-il. Twitter a annoncé vouloir prendre rapidement des mesures pour "limiter l'utilisation" d'autres comptes gouvernementaux à cet effet. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche