Mort du comédien Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans

Par Alexandre G. · Publié le 21 septembre 2020 à 17h20 · Mis à jour le 21 septembre 2020 à 17h21
Le comédien et acteur Michael Lonsdale s'est éteint ce lundi 21 septembre 2020 à son domicile parisien. Il était connu pour ses rôles dans "Le Nom de la rose", " Des hommes et des dieux" ou encore "Moonraker".

Le cinéma et le théâtre français sont en deuil ce lundi 21 septembre 2020. Le comédien Michael Lonsdale est décédé dans son appartement parisien en début d'après-midi apprend l'AFP. Il était âgé de 89 ans. C'est par l'intermédiaire de son agent, Olivier Loiseau, que la nouvelle est tombée. 

Après une aussi longue carrière, riche en rebondissement et en succès, comment résumer l'oeuvre de l'acteur "aux mille roses" ? Né à Paris en 1931, d'un père officier dans l'armée britannique et d'une mère française, Michael Lonsdale grandit au Maroc où sa famille s'installe dès 1939, juste avant la guerre. Il y restera pendant 10 ans, et sera marqué par cette enfance baignée de soleil et de culture arabe. Ensuite, à son retour, il entame sa carrière d'acteur de cinéma avec les plus grands. Michel Deville, François Truffaut, ou encore Jean-Pierre Mocky font appel à lui dans leurs films, au milieu des années 70. 

D'ailleurs, la carrière de Michael Lonsdale décolle juste après ces premières belles expériences. Vers la fin des années 70, il est choisi pour incarner le "vilain" dans la grosse production de James Bond, "Moonraker". Aussi, c'est à ce moment-là qu'il tourne avec Jean-Jacques Annaud dans le film "Le Nom de la rose", devenu culte. Par la suite, c'est avec Xavier Beauvois que l'on retrouve l'acteur, dans le film "Des hommes et des dieux" sorti en 2010. À cette occasion, il remporte le césar du meilleur second rôle masculin et le Grand Prix à Cannes, pour son rôle du moine médecin assassiné.

Autre particularité de l'acteur, son amour des mots. Il a rédigé une dizaine d'ouvrages, dont "L'Amour sauvera le monde", ou encore "Mes chemins d'espérance". Sa vie et sa carrière ont été rythmées par des films aussi expérimentaux que populaires, et dont le souvenir reste encore gravé dans la mémoire des Français. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche