Mois sans tabac : les conseils pratiques pour arrêter de fumer

Par Alexandre G. · Publié le 3 novembre 2020 à 17h15 · Mis à jour le 3 novembre 2020 à 17h15
Arrêter de fumer...Voilà typiquement la bonne résolution plus difficile à prononcer qu'à respecter. À l'occasion du lancement de l'opération "Moi(s) sans tabac", Sortiraparis.com vous donne tout un tas de conseils pratiques à adopter rapidement pour stopper définitivement son addiction au tabac.

Stop à la clope, plus facile à dire qu'à faire ? On est d'accord, et ce ne sont pas les centaines de milliers de fumeurs à travers le monde qui diront le contraire. À partir du 1er novembre 2020, Sortiraparis.com participe à l'opération "Moi(s) sans tabac". Une vaste campagne qui incite tous les Français à arrêter de fumer, du moins à essayer de ne plus toucher à du tabac pendant 1 mois. 

À la rédaction de Sortiraparis.com, on est bien conscient que ces bonnes résolutions peuvent très vite partir ... En fumée ! Sauf si on se pose quelques règles au préalable, et que l'on est bien conseillé. C'est justement ce qu'on veut ici partager avec vous : nos conseils pratiques pour arrêter de fumer. Un mois sans tabac, c'est presque déjà gagné. Le ministère de la Santé considère qu'arrêter de fumer pendant au moins 1 mois "multiplie par cinq les chances d'arrêter définitivement". Alors pour les plus courageux, suivez le guide ! 

Les conseils pratiques pour arrêter de fumer pendant le "Mois sans tabac"

Avant de se lancer dans l'aventure, on rappelle que des substances addictives présentes dans la composition des cigarettes peuvent rapidement créer un manque, physique et psychologique, chez les fumeurs. Raison de plus pour comprendre ce qui motive chacun de nous à arrêter, définitivement. Pour raison médicale ? Par souci d'économie ? À cause de l'odeur ? Voir même à cause de la mauvaise haleine que le tabac procure ? La réponse est en chacun de nous. Dans tous les cas, si vous hésitez, sachez que la fumée de clope augmente considérablement les risques respiratoires, cardiovasculaires, rend les dents jaunes, impacte la mémoire et vide les bourses. On dit ça, on ne dit rien... 

  • Fixer des objectifs réalistes, en fonction de sa consommation

Pour arrêter sur le long terme, encore faut-il connaître son niveau de consommation et d'addiction. On vous conseille dans tous les cas la méthode ultime : arrêter progressivement, pour mieux stopper durablement. Quoi de mieux que de se fixer des objectifs réalistes, sur le court terme, à accomplir petit à petit ? La première étape cruciale consiste à fixer une date d'arrêt, à partir de laquelle la cigarette devient une inconnue. Sinon, l'idéal reste de diminuer votre consommation d'une cigarette par jour, pendant la période de votre choix. Sans oublier d'être réaliste ! 

  • Détruire les ancrages psychologiques liés à la cigarette et se prémunir des situations à risque

Forcément, même si vous arrivez à briser l'addiction physique liée à la cigarette et à la nicotine aspirée, il reste encore l'aspect psychologique à soigner. Et c'est sans doute le plus difficile, tant les occasions ne manquent pas pour s'en griller une. Surtout, la relation entre plaisir et cigarette reste souvent très ancrée dans l'esprit des fumeurs. Ce qu'il faut faire pour s'en dissuader : réussir à imaginer le tabac comme un danger, un mal qu'on doit fuir à tout prix. Si vous avez réussi à concevoir la cigarette comme un paradis perdu, l'inverse est tout à fait possible. Sinon, remplacez chaque cigarette par de l'exercice physique par exemple, ou pas un verre d'eau pour les moins sportifs !

  • Utiliser la cigarette électronique ou des substituts 

Avec tout ça, on est déjà bien servi. Mais pour nombre d'entre nous, ça ne suffit pas. Dans ce cas, suivez le mouvement de la cigarette électronique, toujours aussi efficace. Alors vous ne serez sans doute pas totalement protégé des risques, mais c'est un bien moindre mal ! Aussi, des patchs, chewing-gums et comprimés en tout genre existent et peuvent aider. Dans certains cas. 

  • Faire de l'exercice physique

Quoi de mieux que de se vider la tête qu'une bonne séance de transpiration ? C'est bien connu, le sport est l'ennemi du tabagisme. Histoire de redorer le blason de ses alvéoles en souffrance, on vous conseille de sortir courir, faire du fitness à la maison ou encore vous bouger de n'importe quelle manière. Tant que vous ne craquez pas sur une cigarette à la fin... Tout va bien. 

Sinon, il existe de nombreuses applications utiles pour s'aider dans l'aventure. Celle officielle, Tabac info service, qui permet d'avoir un suivi personnalité ainsi que d'autres conseils d'experts, ou encore des exercices pour ne pas craquer. Aussi, des applications comme Stop-Tabac ou Smokerstop permettent d'avoir un suivi des économies réalisées depuis que l'on a arrêté de fumer. Attention, ça peut rapidement choquer ! Et du coup, donner encore plus envie d'arrêter. 

Maintenant que vous savez tout, on vous souhaite bon courage dans votre tâche ! Allez, il faut tenir au moins pendant le mois de novembre. 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 1 novembre 2020 au 30 novembre 2020

×

    Site officiel
    mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche