Reconfinement : les Français approuvent majoritairement les nouvelles mesures selon un sondage

Par Alexandre G., Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 29 octobre 2020 à 16h52 · Mis à jour le 29 octobre 2020 à 16h52
SONDAGE - Alors que la France est touchée par la seconde vague de l'épidémie de coronavirus, le président Emmanuel Macron a confirmé au soir du mercredi 28 octobre 2020 la mise en place d'un nouveau confinement, jusqu'au 1er décembre minimum. Mais qu'en pensent les Français ?

Les Français sont-ils d'accord avec le reconfinement ? C'est précisément la question à laquelle tente de répondre le dernier sondage Odoxa-Dentsu Consulting, publié ce jeudi 29 octobre 2020 par Le Figaro et France Info. La veille, le président de la République confirmait la mise en place d'un nouveau confinement à partir du vendredi 30 octobre sur tout le territoire, jusqu'au 1er décembre 2020 minimum. 

Alors que l'épidémie de coronavirus engendre une seconde vague de contaminations en France, il s'agit d'endiguer son inquiétante propagation. Tandis que la hausse de cas continue de progresser et que les hôpitaux sont de plus en plus sollicités par des patients covid, la perspective d'un reconfinement est désormais une réalité. Mais qu'en pensent les Français ? 

Déjà, lors de l'instauration du couvre-feu, la majorité des Français semblaient approuver cette nouvelle mesure. Cela signifie-t-il pour autant qu'ils se sentiraient prêts à être reconfinés ? 

Couvre-feu : les Français acceptent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondageCouvre-feu : les Français acceptent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondageCouvre-feu : les Français acceptent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondageCouvre-feu : les Français acceptent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondage Couvre-feu : les Français approuvent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondage
Une enquête réalisée pour Franceinfo et Le Figaro indique que 64% des Français sont favorables à l'instauration d'un couvre-feu annoncé par le président Emmanuel Macron mercredi 14 octobre 2020. Près de 71% des sondés estiment que les mesures restrictives ne seront pas respectées par les citoyens.

Selon le sondage Odoxa-Dentsu* publié ce 29 octobre 2020, 70% des Français approuvent un deuxième confinement. Mieux encore pour le chef de l'État, un peu plus de la moitié des sondés (51%) estiment qu'il a été convaincant dans son allocution. Sauf que ce résultat encourageant reste en deçà des mêmes résultats obtenus après le premier confinement de mars dernier - précisément 14 points perdus. 

En ce sens, la poignée de Français interrogés par l'enquête abonde dans le sens du président sur l'application des mesures restrictives, comme l'ouverture des écoles, crèches et établissements scolaires, ou encore les visites dans les Ehpad autorisées. Seule ombre au tableau : la fermeture des commerces non essentiels fait grincer les dents. En effet, 52% de la population désapprouve la fermeture de ces établissements pour au moins 15 jours.

Pire encore, les Français s'accordent pour dénoncer l'inaction du gouvernement. Pour 87% d'entre eux, l'exécutif et les ministres du gouvernement Castex n'en font pas assez pour lutter contre la pandémie. De quoi remettre en cause leur perception des nouvelles mesures restrictives. À quoi bon approuver les décisions du chef de l'État, s'il s'agit derrière d'accuser son propre gouvernement d'inaction ? 

Une seconde enquête de BVA pour Orange** indiquait que mi-octobre, les Français se préparaient à un reconfinement avant Noël : ils étaient alors 82% à l'anticiper. 73% des Français prédisaient un reconfinement local tandis que 9% s'attendaient à un deuxième confinement national.

*Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info : Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 28 et 29 octobre 2020. Échantillon de 1 002 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération stratification par région et catégorie d’agglomération. 

**Enquête BVA pour Orange : enquête réalisée par Internet auprès d'un échantillon de Français interrogés du 12 au 13 octobre 2020. Échantillon de 924 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et de la personne interrogée, région et catégorie d'agglomération. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche