Reconfinement : Les écoles, collèges et lycées restent ouverts à Paris et en Ile-de-France

Par Caroline J. · Publié le 18 mars 2021 à 19h37 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 17h51
Malgré la mise en place d'un reconfinement en Ile-de-France et à Paris pour une durée de 4 semaines à compter du 19 mars 2021, les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts, tandis que les universités doivent continuer selon leur rythme en vigueur, a annoncé Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce jeudi 18 mars 2021.

Les Franciliens s'y attendaient, c'est désormais chose faite : Paris et l'Ile-de-France font partie des 16 départements à être reconfinés à compter du vendredi 19 mars à minuit, et ce pour une durée de 4 semaines; a annoncé Jean Castex au cours de son point presse du 18 mars 2021. Cependant, le gouvernement reste sur sa ligne directrice, persiste et signe en refusant toujours de fermer les établissements scolaires. 

"Dans les 16 départements concernés par ces nouvelles mesures, nous maintenons le parti pris de laisser les écoles ouvertes, pour préserver autant que possible l'éducation de nos enfants. Il s'agit d'un choix qui nous distingue de beaucoup de nos voisins, et que nous entendons préserver aussi longtemps que cela sera possible.", a déclaré le premier ministre Jean Castex. 

Le premier ministre a ensuite détaillé les différentes mesures selon les niveaux scolaires. "Les écoles élémentaires et les collèges fonctionneront donc normalement. Pour les lycées qui sont déjà - plus des 2/3 - en demie-jauge, ils basculeront en totalité dans ce fonctionnement. Les universités continueront de fonctionner selon le rythme actuellement en vigueur."

Par ailleurs, concernant l'activité sportive des enfants, Jean Castex a détaillé les nouvelles mesures en vigueur dans les départements reconfinés : "Pour tenir compte du besoin des élèves, nous assouplirons les conditions dans lesquelles l'activité sportive des mineurs pourra être pratiquée. L'éducation physique et sportive sur le temps scolaire pourra reprendre normalement. Et les activités sportives extra-scolaires en plein air des mineurs seront maintenues." 

Pour rappel, depuis la rentrée scolaire post-vacances de la Toussaint, un protocole sanitaire est en place dans les établissements scolaires. Parmi les mesures prises, le port du masque obligatoire pour les enfants dès l’âge de 6 ans dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs, sauf lors des repas, des pratiques sportives et des nuits en internat ; un brassage des élèves et des déplacements limités ; une seule salle attribuée par classe dans le secondaire ; des récréations dans le respect des gestes barrière ; ainsi qu'une désinfection quotidienne et une aération renforcée des locaux. 

Lors du point presse du 14 janvier 2021, Jean-Michel Blanquer avait dévoilé les mesures supplémentaires du protocole sanitaire en milieu scolaire. "Même si en milieu scolaire, la circulation du virus reste relativement maîtrisée, nous devons nous adapter sur certains points afin de maintenir la protection la plus étendue possible pour l'ensemble des personnels et des élèves." Aussi, le "mode hybride, c'est à dire en présentiel et en distanciel" sera maintenu "pour les lycées au-delà du 20 janvier

Concernant les cantines : "A l’école primaire, il n’y aura pas de brassage possible entre les classes : les élèves d’une même classe mangeront tous les jours à la même table, et si cela n’était pas possible dans certaines écoles, les temps de repas seront allongés pour permettre l’étalement des classes en cantine. En dernier recours, la solution de repas à emporter pourra être proposée aux enfants. Dans l’enseignement secondaire, l’hybridation permet de lever la pression sur le temps des repas, avec moins d’élèves dans l’établissement." 

Jean-Michel Blanquer avait conclu en rassurant parents, élèves et personnels de l'Education Nationale : "Nous continuerons à fermer des classes des écoles, des collèges et des lycées au cas par cas en lien avec les autorités de santé locales chaque fois qu’un certain nombre de cas nous conduisent à cette décision." 

Coronavirus : Les laboratoires de ville bientôt autorisés à pratiquer des tests de dépistage Coronavirus : Les laboratoires de ville bientôt autorisés à pratiquer des tests de dépistage Coronavirus : Les laboratoires de ville bientôt autorisés à pratiquer des tests de dépistage Coronavirus : Les laboratoires de ville bientôt autorisés à pratiquer des tests de dépistage Coronavirus : La Guyane évalue l'efficacité des tests salivaires
La Guyane a lancé, il y a 15 jours, une étude comparative des tests salivaires afin d'évaluer leur efficacité par rapport aux tests nasopharyngés.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche