Ecole ou classe fermée : quelles conditions pour bénéficier d'un arrêt de travail ?

Par Elodie D. · Mis à jour le 30 août 2021 à 15h57 · Publié le 30 août 2021 à 15h50
La rentrée scolaire va se faire au niveau 2 du protocole sanitaire ce jeudi 2 septembre 2021, et le ministère a déjà prévenu : les classes d'école maternelle et primaire fermeront au premier cas de Covid-19. Des arrêts de travail pour garde d’enfant sont bien prévus, au moins jusqu'au 30 septembre, et jusqu'au 31 décembre pour les agents publics !

Jean-Michel Blanquer était sur toutes les ondes cette dernière semaine, à présenter le nouveau protocole sanitaire pour la rentrée, qui se veut rassurant pour les collégiens et les lycéens vaccinés, mais quelque peu angoissant pour les parents d'élèves de maternelle et de primaire.

L'année dernière, les salariés du privé se retrouvant face à des écoles fermées avaient le droit à un "arrêt de travail pour garde d’enfant" sans carence, donnant le droit de bénéficier du chômage partiel, si et seulement s'ils ne pouvaient pas télétravailler. Le salarié devait s'engager à être le seul du couple à demander le chômage partiel, et devait "fournir à leur employeur un justificatif attestant de la fermeture de l’établissement ou un document de l’Assurance maladie attestant que leur enfant est considéré comme cas contact à risque et fait l’objet d’une mesure d’isolement à ce titre", précisait l’Assurance maladie.

Cependant, dans le cadre de la loi relative à la gestion de la sortie de crise sanitaire, les indemnités journalières et le complément employeur sont versés sans conditions d'ouverture de droits et sans délai de carence jusqu'au 30 septembre 2021 uniquement, et jusqu''au 31 décembre 2021 pour les agents publics en cas d'infection par le Covid-19.

Affaire à suivre en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche